Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Recrudescence des tensions les Etats-Unis et l'Iran

AOF - 03 janvier 2020


(AOF) - Les marchés américains sont attendus en sensible baisse ce jeudi. Les futures sur le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq perdaient respectivement 0,85%, 0,92% et 1,09% en pré-ouverture, après la recrudescence des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran. Les cours des matières premières, or noir en tête, et des compagnies pétrolières sera bien sûr à surveiller de près, suite à l'assassinat d'un général iranien à Bagdad par l'armée américaine. Les investisseurs craignent des perturbations dans l'approvisionnement de pétrole susceptibles de peser sur l'économie mondiale.

 

Hier à Wall Street


Après un millésime 2019 exceptionnel, les marchés actions américains ont débuté 2020 sur les chapeaux de roues. Les investisseurs saluent le prochain accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Autre bonne nouvelle, la Chine a assoupli une nouvelle fois sa politique monétaire en abaissant le ratio de réserves obligatoires imposé aux banques. Dans ce cadre, le ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière en décembre, selon IHS Markit, a été reléguée au second plan. Le Dow Jones a gagné 1,16% à 28 868,80 points. Le Nasdaq a progressé de 1,33% à 9 092,19 points.

 

Les chiffres macroéconomiques

A 20h heure de Paris sera rendu public le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed.


Les valeurs à suivre



AMERICAN AIRLINES 
American Airlines a annoncé jeudi être en négociation avec Boeing pour obtenir une compensation financière suite à l'immobilisation de ses 24 appareils 737 Max. La compagnie affirme que les milliers de vols annulés pourraient peser à hauteur de 540 millions de dollars sur ses revenus avant impôts en 2019. Elle a affirmé vouloir partager cette éventuelle compensation avec ses employés. De plus American Airlines pourrait souffrir de la hausse des prix du pétrole, et donc du kérosène, un poste important de ses dépenses, suite au regain de tensions entre Etats-Unis et Iran.

TESLA 
Tesla a annoncé avoir atteint ses objectifs de livraisons de véhicules électriques pour l'année 2019. Le constructeur en a livré 367 500, un chiffre en hausse de 50% par rapport à 2018 et parfaitement en ligne avec ses prévisions de 360 000 à 400 000. Tesla affirme qu'il pourrait encore être revu en hausse jusqu'à 0,5% prochainement, en raison de la méthode de comptabilisation des livraisons. Au quatrième trimestre, Tesla a livré 112 000 véhicules, dont 92 500 Model 3 et 19 450 Model S et X. La production totale a été de 104 891 sur le trimestre.a