Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Toujours Noël avant l'heure

AOF - 01 décembre 2020


(AOF) - Après un mois de novembre exceptionnel, Wall Street semble bien parti pour débuter décembre sur les chapeaux de roues. Les planètes sont alignées actuellement. Les campagnes de vaccination se préparent, l’économie mondiale montre des signes de reprise encourageants et les banques centrales ont promis de rester très accommodantes encore un certain temps. Au chapitre économique, les investisseurs réagiront cet après-midi à l’ISM manufacturier de novembre. Vers 14h45, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,88% à 3 655 points et 0,73% à 12 367 points.

Hier à Wall Street

C’est le rouge qui l’a emporté lundi à Wall Street. Les investisseurs ont petite partie de leurs bénéfices au terme d’un éclatant mois de novembre qui a vu de nouveaux records être décrochés. Les indicateurs du jour (PMI de Chicago et promesses de ventes de logements) n’ont pas servi de déclic ; ils se sont établis au-dessous des attentes. Côté valeurs, S&P Global va racheter IHS Markit. Le Dow Jones a reculé de 0,91% à 29 638,64 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,06 % à 12 198,7 points. Sur un mois, le DJ a bondi de 11,86%, le Nasdaq, de 11,8% et le S&P500, de 10,76%.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, Indice des directeurs d'achat (IHS) pour le secteur manufacturier en novembre sera publié à 15h45 tandis que l'ISM manufacturier sera dévoilé à 16h, en même temps que les dépenses de construction en octobre.

Les valeurs à suivre

AMAZON
Les deux géants Amazon et Apple ont signé un accord lundi, permettant à la firme de Jeff Bezos de mettre à disposition des ordinateurs Apple par le biais d'Amazon Web Services, son activité de cloud computing. Cela permettra aux développeurs Apple de créer et de tester entièrement des applications à distance, plutôt que d'avoir à acheter et à entretenir leurs propres versions des machines. Les ordinateurs Apple des centres de données Amazon seront dans un premier temps une version déjà existante du Mac Mini, puis ils seront mis à jour au fur et à mesure du lancement de nouveaux équipements.

EXXON MOBIL
Exxon Mobil va déprécier au quatrième trimestre entre 17 et 20 milliards de dollars d'actifs jugés non stratégiques. La compagnie pétrolière américaine a évoqué des champs de gaz naturel aux Etats-Unis, au Canada ou encore en Argentine. La major entend se concentrer sur ses actifs pétroliers les plus prometteurs, notamment dans le bassin permien du Texas et en Amérique du Sud. Elle compte y investir entre 16 et 19 milliards de dollars l'an prochain et de 20 à 25 milliards de dollars par an d'ici 2025.

PFIZER
Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont déposé aujourd'hui une demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché de leur vaccin auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA). En cas de feu vert, leur vaccin de la Covid pourrait être disponible avant la fin de l'année sur le Vieux Continent. Un porte-parole de la Commission européenne cité par Reuters a par ailleurs promis qu'elle autoriserait la mise sur le marché dans les jours qui suivront le feu vert de l'EMA.

TESLA
L'entrée de Tesla au sein du prestigieux S&P 500 se fera en une seule tranche le 21 décembre prochain. C'est ce qu'a annoncé lundi S&P Dow Jones Indices. A la mi-novembre, l'éditeur d'indices boursiers envisageait une entrée en deux tranches au vu de la taille de l'opération. Le nom du groupe que remplacera Tesla au sein du S&P 500 n'est toujours pas connu. Il faudra patienter jusqu'au 11 décembre prochain pour en savoir plus.

ZOOM
Zoom Video Communications a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre de son troisième trimestre fiscal 2021 (clos fin octobre). Ainsi, la société technologique spécialisée dans les visioconférences a enregistré un chiffre d’affaires de 777,2 millions de dollars sur la période, soit une hausse impressionnante de 367 % sur un an, et un bénéfice ajusté par action de 99 cents. Le groupe déjoue donc les attentes du marché, qui s’établissaient respectivement à 694 millions de dollars et 76 cents par action.