Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers de nouveaux records

AOF - 04 novembre 2019


(AOF) - Les marchés américains devraient débuter cette semaine, comme ils ont fini la précédente : en hausse. Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a indiqué que les Etats-Unis et la Chine faisaient de "bon progrès" dans la mise en œuvre de la phase 1 de l'accord commercial et que les licences permettant aux entreprises américaines de commercer avec Huawei seront accordées "très prochainement". Under Armour ne participera pas à la hausse car il fait l’objet d’une enquête sur ses pratiques comptables. Les futures sur le S&P 500 gagne 0,64% à un peu plus d'une demi-heure de l'louverture.

Vendredi à Wall Street


Le S&P 500 et le Nasdaq ont enregistré de nouveaux records grâce au ralentissement bien moins marqué que prévu des créations d'emplois non-agricoles au mois d'octobre. L'ISM manufacturier du même mois a de plus battu le consensus tandis que les dépenses de construction sont reparties à la hausse en septembre. Bref, autant de signes confirmant la résistance de l'économie américaine. L’indice Dow Jones a clôturé en hausse de 1,11% à 27 347,36 points tandis que le Nasdaq Composite a gagné 1,13% à 8 386,40 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie en septembre seront dévoilées à 16 heures.

Les valeurs à suivre


BERKSHIRE HATHAWAY

Berkshire Hathaway a dévoilé vendredi soir des résultats en repli au troisième trimestre, mais moins que prévu. La société d'investissement de Warren Buffett a enregistré un bénéfice net de 16,52 milliards de dollars, soit 10 119 dollars par action, contre un bénéfice net de 18,54 milliards de dollars, soit 11 280 dollars par action de classe A, un an plus tôt. Une règle comptable contraint la société à enregistrer les moins ou plus-values latentes sur son portefeuille de titres et de contrats dérivés.

FERRARI

Ferrari a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre de son troisième trimestre 2019, ce qui l'a conduit à relever ses objectifs annuels. Ainsi, le constructeur de voitures de luxe a dégagé un bénéfice net de 169 millions d'euros entre juillet et septembre (-41% sur un an) là où le consensus FactSet Estimates visait 164 millions d'euros. Pour sa part, le chiffre d'affaires s'établit à 915 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de 9,2%. Le marché tablait sur 884 millions d'euros.

MCDONALD'S

McDonald's a annoncé dimanche avoir licencié Steve Easterbrook, son directeur général, pour avoir entretenu une liaison consentie avec un(e) membre du personnel. La célèbre chaîne américaine de fastfood indique que le dirigeant a enfreint le règlement de l'entreprise.

UNDER ARMOUR

Under Armour est attendu en forte baisse à l'approche de l'ouverture de Wall Street. L'équipementier sportif a annoncé faire l'objet d'une enquête sur ses pratiques comptables aux Etats-Unis, et a par ailleurs averti sur son chiffre d'affaires pour 2019. Il s'attend désormais à une croissance de 2% contre une précédente fourchette de 3% à 4%. Quant bénéfice par action annuel, il devrait se situer dans la partie supérieur de ses prévisions antérieures, soit entre 33 cents et 34 cents.