Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers de nouveaux records à l'ouverture, grâce à Biden et malgré Trump

AOF - 07 janvier 2021


(AOF) - Wall Street file vers de nouveaux records. Les investisseurs ignorent l’improbable invasion du Capitole et préfèrent saluer la confirmation par le Congrès de l’élection de Joe Biden. Le futur président devrait lancer très rapidement un vaste plan de relance axé sur les énergies vertes et les infrastructures. Par ailleurs, il ne devrait pas se précipiter à relever le taux d'IS alors que l’économie reste fragile. Au chapitre macro, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont favorablement surpris. Vers 14h50, les futures sur le S&P500 et le Nasdaq 100 gagnent 0,55% et 0,82%.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont signé des records, sauf les valeurs technologiques, avec la prise de contrôle du Sénat, et donc du Congrès, par les démocrates. En fin de séance, l'élan de Wall Street a été freiné par l'improbable tentative de "Chute du Capitole" initiée par les supporters de Donald Trump. A l'instar de l'Europe, les valeurs financières ont été à l'avant garde de cette progression dans le sillage des taux longs. Le 10 ans américain a gagné plus de 7,5 points de base à 1,0338%. Le Dow Jones a gagné 1,44% 30 829,4 points et le Nasdaq a reculé de 0,61% à 12 740,79 points.

Les chiffres macroéconomiques

Le déficit de la balance commerciale a atteint en novembre 68,1 milliards de dollars. Les économistes tablaient sur 65,2 milliards après 63,1 milliards en octobre.

Aux Etats-Unis, 787 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées. Les économistes tablaient sur 800 000 après 790 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 787 000).

L'ISM des services pour décembre sera dévoilé à 16h. Les stocks hebdomadaires de gaz sont attendus à 16h30.

Les valeurs à suivre

ALIBABA/TENCENT
Pas une journée ne passe sans que les Etats-Unis n'envisage de restriction pour les sociétés cotées chinoises. Selon la presse, dont le Wall Street Journal, les autorités américaines envisagent d'interdire aux américains d'investir dans Alibaba et Tencent, les deux plus importantes capitalisations chinoises. " Les départements d'État et de la Défense ont débattu avec le Trésor pour savoir si l'ajout d'Alibaba et de Tencent à la liste noire américaine aurait de larges ramifications sur les marchés des capitaux, ont déclaré des personnes connaissant bien le sujet ", explique le Journal.

BED BATH AND BEYOND
Bed Bath & Beyond est attendu en forte baisse ce jeudi à l'ouverture des marchés actions américains après la publication de ses résultats du troisième trimestre fiscal 2020 (clos au 28 novembre). Ainsi, la chaîne de magasins d'ameublement et de décoration a accusé une perte nette de 75,4 millions de dollars sur la période, ou -61 cents par action, contre une perte nette de 38,6 millions de dollars ou -31 cents par action un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action atteint 8 cents, soit bien moins que ce qu'attendait le consensus (19 cents).

CANOPY GROWTH
Le secteur du cannabis devrait être la fête aujourd'hui à Wall Street avec la prise de contrôle par Joe Biden du Sénat. Les démocrates, qui détenaient déjà la Chambre des représentants, dirigent désormais le Congrès. Or, le camp démocrate est favorable à la libéralisation de la consommation de marijuana, à des fins médicales mais aussi récréatives.

DXC TECHNOLOGY
Atos aurait proposé plus 10 milliards de dollars pour racheter son concurrent américain DXC Technology, affirme Reuters citant deux sources proches du dossier. Comme il est de rigueur en ces circonstances, elles ont indiqué que les discussions étaient encore au stade préliminaire et qu'il n'existait aucune certitude qu'une transaction soit conclue. DXC Technology est née en 2016 de la fusion de l'activité de services informatiques de Hewlett Packard Enterprise et de Computer Sciences Corporation.

IBM
IBM a annoncé la nomination de Martin Schroeter au poste de directeur général de la société indépendante qui sera créée à la suite de la séparation de ses activités d'infrastructures informatiques (NewCo). Elle prend effet à compter du 15 janvier. La séparation précédemment annoncée devrait avoir lieu d'ici la fin de 2021. Avant de quitter le géant informatique en juin 2020, Martin Schroeter avait notamment occupé le poste de directeur financier. NewCo génère près de 19 milliards de dollars de revenus par an et sert plus de 4 600 clients dans 115 pays.

TESLA
La nouvelle année qui débute s'accompagne de bonnes résolutions pour RBC. Ce " bear " notoire sur le dossier Tesla a en effet relevé sa recommandation de Sous-performance à Performance de marché sur le titre, tout en boostant son objectif de cours de 339 à 700 dollars, selon une source de marché. L'analyste a reconnu s'être trompé sur le dossier, au vu de l'envolée spectaculaire du titre l'an dernier.