Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers un début de séance timide

AOF - 02 décembre 2019


(AOF) - Wall Street devrait débuter la semaine en légère hausse malgré la décision de Donald Trump d'instaurer, de nouveau, des droits de douane sur les aciers brésiliens et argentins. Une riposte, selon lui, à la dévaluation "massive" des monnaies de ces pays. Au chapitre économique, le risque de récession mondiale semble s'éloigner, comme en témoignent les résultats définitifs des enquêtes PMI auprès des directeurs d'achats du secteur manufacturier, tant en Chine qu'en Europe. Vers 15h05, les futures sur S&P500 gagnent 0,09% à 3 146,50 pts tandis que ceux sur Nasdaq 100 cèdent 0,03% à 8 415,25 pts.

Vendredi à Wall Street

Wall Street a clôturé en baisse vendredi à 19h en raison de Thanksgiving. Les marchés ont été pénalisés par le regain d'inquiétude concernant la guerre commerciale après la décision de Donald Trump de légiférer contre la chine en soutien aux manifestants de Hong Kong. Les valeurs de la distribution à points de vente physiques comme digitaux étaient à l'honneur en raison du "Black Friday". Les Américains ont dépensé plus de 7 milliards de dollars en ligne, selon des estimations. Le Dow Jones a reculé de 0,4% à 28 051,41 points. Le Nasdaq Composite a abandonné 0,46% à 8 665,47 points.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier en novembre sera dévoilé à 15h45. L'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier (ISM) en novembre et les dépenses de construction en octobre seront publiés à 16h.

Les valeurs à suivre

ALPHABET
Bruxelles enquête sur les pratiques de Google dans le domaine de la collecte des données, a indiqué Reuters. Les autorités européennes de la concurrence cherchent à savoir comment et pourquoi le célèbre moteur de recherche collecte des données.

APPLE
JPMorgan a relevé son objectif de cours de 290 dollars à 296 dollars sur Apple et confirmé sa recommandation Surpondérer. Le bureau d'études a rehaussé ses prévisions de ventes d'iPhone pour l'année 2020 de 199 à 203 millions et de 201 à 205 millions d'exemplaires. Il prévoit la sortie de 4 nouveaux modèles l'année prochaine, permettant d'offrir plus d'options aux clients. Enfin, le broker s'attend à ce qu'à partir de 2021, Apple introduise deux iPhone chaque trimestre afin lisser la saisonnalité de cette ligne de produits.

BAXTER
Le laboratoire pharmaceutique américain Batxer a acquis Seprafilm, la filiale spécialisée de Sanofi dans les produits chirurgicaux, pour un montant envisagé de 350 millions de dollars. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin du premier trimestre 2020. Sanofi avait hérité de Seprafilm lors de son rachat de la biotech Genzyme, en 2011.

BOEING
L'Organisation mondiale du commerce (OMC) estimerait que l'Union européenne (UE) continuerait à subventionner l'Airbus A350. C’est ce que rapporte Reuters sur la base de trois sources proches du dossier. L'OMC pourrait toutefois revoir à la baisse son estimation des dommages subis par le rival américain Boeing, ajoute le média sur la base de deux de ces sources. A la mi-octobre, suite au feu vert de l’OMC, les Etats-Unis avaient décidé d'imposer des droits de douane de 10 % sur les avions et de 25 % sur d'autres produits industriels et agricoles importés de l'Union européenne (UE).

FIAT CHRYSLER
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et le puissant syndicat automobile United Auto Workers (UAW) ont annoncé samedi dernier avoir trouvé un accord préliminaire concernant une nouvelle convention collective qui s’appliquera pour les quatre prochaines années. FCA s’est notamment engagé à investir 9 milliards de dollars (dont 4,5 milliards déjà annoncés) et à créer 7 900 emplois sur cette période.