Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers une ouverture dans le rouge, la flambée de nouveaux cas de Covid-19 inquiète

AOF - 26 octobre 2020


(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir en net repli ce lundi dans un contexte dominé par l’aversion au risque. Il faut dire que la forte progression de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe est inquiétante et fait planer le spectre de nouvelles mesures de confinement. Le tout, alors que rien de concret n’est encore à signaler concernant un nouveau plan de relance global américain. Côté valeurs, les investisseurs arbitreront les résultats d’Hasbro et Otis. Vers 14h, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq Composite abandonnent respectivement 1,10 % et 0,89 %.

Vendredi à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé vendredi en ordre dispersé. Intel, dont la division puces pour serveurs a déçu, a jeté une ombre sur le Dow Jones, de même qu'American Express. Quant à un nouveau stimulus économique pour contrer l'impact de la pandémie, il a des airs d'arlésienne. En revanche, les indices des directeurs d'achat ont donné l'image d'une croissance américaine accélérant en octobre. Le Dow Jones a cédé 0,1% à 28 335,37 points tandis que le Nasdaq a gagné 0,37% à 11 548,28 points. Sur la semaine, le Dow Jones a reculé de 0,9% et le Nasdaq, 1,1%.

Les chiffres macroéconomiques


L'indice d'activité nationale publié par la Fed de Chicago pour le mois de septembre est ressorti à 0,27, alors que le marché attendait 0,39. Il est en forte baisse par rapport au 1,11 en août (révisé de 0,79).

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs de septembre sont attendues à 15 heures.

Les valeurs à suivre

AMAZON.COM

JPMorgan a réitéré sa recommandation Surpondérer et son objectif de cours de 4 050 dollars sur le titre Amazon.com, alors que le géant du commerce en ligne doit publier ses résultats du troisième trimestre 2020 cette semaine. Même si l'action a déjà bondi de 73 % depuis le début de l'année, le broker pense qu'elle devrait continuer à grimper dans un contexte favorable au e-commerce. L'analyste pense que le consensus sous-estime quelque peu les performances à venir d'Amazon, surtout concernant les revenus du quatrième trimestre qui devrait être boostés par l'opération " Prime Day ".

BLACKSTONE

Blacsktone Real Estate Income Trust (groupe Blackstone) s'est mis d'accord avec Brookfield Asset Management pour racheter à ce dernier Simply Self Storage pour environ 1,2 milliard de dollars. Simply Self Storage avait été acquis par Brookfield AM en 2016. Sous réserve des autorisations usuelles, la finalisation de l'opération est attendue avant la fin de l'année.

FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES

La Commission européenne donnerait son feu vert au projet de fusion entre Fiat Chrysler (FCA) et PSA, rapporte Reuters sur la base de sources proches du dossier. Une décision officielle pourrait intervenir avant la fin de l'année, ajoute le média.

HASBRO

Hasbro a levé le voile lundi sur des résultats supérieurs aux attentes lors du troisième trimestre 2020. Ainsi, le fabricant américain de jeux et jouets a publié un bénéfice net de 220,9 millions de dollars sur la période, ou 1,61 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 212,9 millions de dollars, ou 1,67 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ajusté ressort à 1,88 dollar, dépassant les prévisions du consensus FactSet (1,63 dollar).

OTIS

Otis a publié un résultat net au troisième trimestre 2020 de 266 millions de dollars, soit 61 cents par action, contre 317 millions, ou 73 cents par action, l'an dernier à la même époque. En données ajustées, le BPA grimpe à 69 cents, contre 55 l'an dernier, dépassant le consensus FactSet de 56 cents. Les ventes se sont établies à 3,27 milliards de dollars, en baisse de 1,4%, mais là aussi supérieures au consensus qui tablait sur 3,21 milliards de dollars. Le spécialiste des ascenseurs prévoit en 2020 un BPA ajusté de 2,42 dollars (consensus à 2,30 dollars) et une baisse des ventes de 3-4%.