Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers une ouverture indécise

AOF - 05 mars 2019


(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir sur une note indécise ce mardi, dans le sillage d’inquiétudes renouvelées sur l’économie mondiale en général, et chinoise en particulier. A ce sujet, la Chine a abaissé son objectif de croissance. Par ailleurs, les investisseurs s’interrogent toujours sur les contours d'un accord commercial sino-américain. A l’agenda macroéconomique, les investisseurs prendront connaissance de l'indice des directeurs d'achat ISM pour les services de février. Vers 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,13% à 2 795,25 pts et 0,18% à 7 158,50 pts.

 

 

Hier à Wall Street


Wall Street a clôturé dans le rouge lundi. Les indices ont été impactés par une baisse surprise des dépenses de construction de décembre (-0,6% contre +0,3% attendu). Surtout, les investisseurs s’interrogent sur les contours de l’accord qui permettra de mettre fin au conflit commercial opposant la Chine et les Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, Donald Trump et Xi Jinping pourraient se rencontrer le 27 mars prochain afin d’enterrer formellement la hache de guerre. Au son de la cloche, le Dow Jones a perdu 0,79% à 25 819,65 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,23% à 7 577,57 points.

Les chiffres macroéconomiques

L'indices des directeurs d'achat IHS Markit pour les services et composite en février sera publié à 15h45. 


L'indice des directeurs d'achat ISM pour les services en février et les ventes de logements neufs en décembre seront publiés à 16h. 

Les valeurs à suivre

GAMESTOP 

La Conseil d'administration de GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a autorisé un programme de rachat d'actions de 300 millions de dollars, qui remplacera le précédent, dont il restait 170 millions de dollars à utiliser. Il a également annoncé le rachat de 350 millions de dollars d'obligations, qui arrivaient à maturité en octobre 2019.

KOHL'S 

Khol's est attendu en hausse dans le sillage d'un quatrième trimestre 2018, meilleur que prévu. Ainsi, le groupe a affiché un bénéfice net de 272 millions de dollars, soit 1,67 dollar par action. Ajusté, le bénéfice est de 2,24 dollars par action, en hausse de 20% par rapport à la même période l'an dernier, et supérieur de 6 cents aux prévisions. Quant aux ventes, elles ont reculé de 3,3% à 6,823 milliards de dollars, mais elles ont aussi dépassé les estimations des analystes de 6,68 milliards de dollars.

MARRIOTT INTERNATIONAL 

Arne Sorenson, le patron de Marriott International, va témoigner devant une commission du Sénat américain concernant un incident de piratage informatique dont a été victime le groupe hôtelier. A la toute fin du mois de novembre dernier, Marriott avait annoncé que la base de données des réservations de sa chaîne d'hôtels Starwood avait été piratée. Les informations de plusieurs centaines millions de clients avaient été exposées.

SALESFORCE

Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance Salesforce a présenté un objectif de ventes trimestrielles plus faible que prévu. Sur le trimestre en cours, les ventes sont anticipées entre 3,67 et 3,68 milliards de dollars, en croissance de 22%, et le bénéfice par action ajusté entre 60 et 61 cents. Wall Street vise respectivement 3,63 milliards de dollars et 3,69 milliards de dollars.

TARGET
Target est attendu en hausse après avoir affiché un solide quatrième trimestre 2018. Ainsi, le distributeur a affiché un bénéfice de 799 millions de dollars, soit 1,52 dollar par action. Son bénéfice ajusté s'est établi à 1,53 dollar par action, soit un cent de plus que les estimations de Wall Street. Quant aux revenus, ils ressortent à 22,98 milliards de dollars, dépassant les prévisions de 22,92 milliards de dollars. Les ventes en données comparables ont progressé de 5,3%, contre 5,08% attendus.