Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers une ouverture sans grand changement, les relations sino-américaines toujours au centre du jeu

AOF - 21 novembre 2019


(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir proches de l’équilibre jeudi. Les relations sino-américaines occupent toujours le devant de la scène. Pékin a dit faire tout son possible pour parvenir à un accord commercial de « phase 1 » avec Washington. Toutefois, aucune avancée concrète n’est encore à signaler sur le dossier. Hier soir, le compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed n'a pas permis d'en savoir plus sur l'évolution future des taux. Vers 15h05, les futures sur le Dow Jones grappillent 0,03% et ceux sur le Nasdaq Composite cèdent 0,01%.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont clôturé en baisse. Les investisseurs s’inquiètent de l’absence d’accord commercial avec la Chine. Donald Trump a brandi mardi soir la menace de nouveaux droits de douane si un accord n’était pas conclu. Le vote par le Sénat d'un texte soutenant les droits de l’homme à Hong Kong a en outre agacé Pékin. Le relèvement par les distributeurs, Lowe’s et Target de leur objectifs 2019 a cependant permis aux indices de limiter légèrement les pertes. Le Dow Jones a abandonné 0,40% à 27 821,09 points. Le Nasdaq a cédé 0,51% à 8 526,73 points.

Les chiffres macroéconomiques


L'indice d'activité manufacturière de la Fed de Philadelphie est ressorti à 10,4 en novembre 2019, contre un consensus Reuters de 7 et après 5,6 en octobre.

Aux Etats-Unis, 227 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées à l'issue de la semaine close le 16 novembre. Les économistes tablaient sur 219 000 après 227 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 225 000).

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance des reventes de logements en octobre et l'indice des indicateurs avancés en octobre sont attendus à 16h.

Les valeurs à suivre


AMGEN

Amgen a relevé ses prévisions annuelles dans le sillage du rachat du traitement du psoriasis Otezla de Celgene pour 13,4 milliards de dollars. La biotech américaine table désormais sur un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, compris entre 14,5 et 14,7 dollars, contre entre 14,2 et 14,45 dollars auparavant. Le consensus le donne à 14,42 dollars. Le chiffre d'affaires est attendu entre 23,1 et 23,3 milliards, contre entre 22,8 et 23,3 milliards auparavant. Wall Street vise 23 milliards.

APPLIED MATERIALS

UBS a abaissé sa recommandation de Neutre à Vendre et réduit son objectif de cours de 49 dollars à 48 dollars sur Applied Materials. Le bureau d'études a pris cette décision à la suite de la forte progression de l'action dans le sillage des derniers résultats. Il signale que le chiffre d'affaires en rythme annualisé a atteint un point haut au quatrième trimestre de l'exercice.

CHARLES SCHWAB

Le courtier en ligne Charles Schwab discuterait le rachat de son concurrent TD Ameritrade Holdings, affirme le média américain CNBC qui précise qu'un accord pourrait être annoncé dès aujourd'hui. Une transaction créerait une société disposant plus de 5 milliards de dollars d'actifs, environ 3,8 milliards de dollars de Schwab et 1,3 milliard de dollars de TD Ameritrade. Walter Bettinger, patron de Charles Schwab, prendrait la tête de la nouvelle entité.

FIAT CHRYSLER/ GENERAL MOTORS

Fiat Chrysler Automobiles (FAC) se défendra " vigoureusement ", suite à la plainte déposée mercredi par General Motors. Le constructeur américain accuse son concurrent d'avoir mis en place un système organisé de corruption pendant plusieurs années visant à biaiser en sa faveur les négociations collectives avec le puissant syndicat automobile américain UAW (United Auto Workers). General Motors s'estime lésé et va donc réclamer d'importants dommages et intérêts. FCA s'est déclaré " surpris " de ses propos et souligné que cette affaire visait selon lui à " perturber " son projet de mariage avec PSA.

MACY'S

Macy's a dégagé au troisième trimestre un bénéfice ajusté de 7 cents par action, en baisse de près de 75% par rapport à la même période l'an dernier, mais 7 cents de plus que les prévisions du marché. Quant au chiffre d'affaires du groupe, il a baissé de 4,2 % à 5,17 milliards de dollars, ce qui est inférieur aux attentes de 5,32 milliards de dollars. Les ventes à magasins comparables ont chuté de 3,5%, bien en deçà de la baisse de 1 % prévue par les analystes. Dans le sillage de ses résultats, Macy's a abaissé sa prévision de bénéfice par action annuel.

TIFFANY

LVMH aurait relevé son offre sur Tiffany, qui lui a donné en contrepartie accès à ses comptes, a révélé Reuters citant des sources au fait des discussions. LVMH aurait soumis une nouvelle proposition plus généreuse, à près de 16 milliards de dollars, soit environ 130 dollars par action, contre 120 dollars précédemment.