Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Wall Street attendu dans le vert pour la dernière séance d'octobre

AOF - 31 octobre 2018


(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en hausse pour la dernière séance du mois d’octobre, dans le sillage des Bourses européennes. Après un mois compliqué, les investisseurs semblent avoir provisoirement mis de côté les tensions commerciales. Côté valeurs, les résultats de Facebook, General Motors ou encore eBay seront arbitrés. En parallèle, les créations d’emplois dans le privé ont dépassé les attentes en s'inscrivant à 227 000 en octobre. Vers 14h, les futures sur le S&P 500 gagnent 0,99% à 2 711,75 points et ceux sur le Nasdaq Composite prennent 1,53% à 6 919,50 points.

 

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont confirmé leur rebond mardi. Les investisseurs ont provisoirement mis de côté les tensions commerciales, domaine dans lequel tout est possible : nouveaux droits de douanes sur les produits chinois ou accord. Même si ce dernier scénario semble peu probable avant les élections de mi-mandat. Si le rebond de mardi est " technique " après la rechute des indices en séance la veille, il s’explique aussi par de bons résultats : Coca-Cola, Under Armour… Le Dow Jones a gagné 1,77% à 24 874,64 points. Le Nasdaq a grimpé de 1,58% à 7 161,65 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, l'enquête ADP révèle que le secteur privé américain a créé 227 000 emplois en octobre. Les économistes tablaient sur 180 000 après 230 000 en septembre.

L'indice PMI de Chicago en octobre est attendue à 14h45


Les valeurs à suivre


EBAY 

Le numéro un mondial des enchères en ligne eBay a présenté hier soir des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, eBay a enregistré un bénéfice net de 721 millions de dollars, soit 73 cents par action, contre respectivement 520 millions et 48 cents un an auparavant. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 56 cents, dépassant de 2 cents les attentes. Les revenus ont progressé de leur côté de 6% à 2,6 milliards de dollars, en ligne avec les attentes.


ELECTRONIC ARTS 

Electronic Arts a réduit ses objectifs annuels en raison notamment du report du jeu, Battlefield V. Au deuxième trimestre, clos fin septembre, l'éditeur de jeux vidéo a enregistré un bénéfice net de 255 millions de dollars, soit 83 cents par action, comparé à une perte nette de 22 millions de dollars, ou 7 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 88 cents, dépassant le consensus s'élevant à 58 cents. Le chiffre d'affaires a bondi de 34% à 1,286 milliard de dollars. Ajusté, le chiffre d'affaires d'EA a atteint 1,22 milliard.


FACEBOOK

Après la très mauvaise réception en juillet des ventes du deuxième trimestre et de l'annonce du ralentissement de la croissance, Facebook a rassuré hier soir grâce à des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Le numéro un mondial des réseaux sociaux a réalisé un bénéfice net en hausse de 9% à 5,14 milliards de dollars, soit 1,76 dollar par action. Le consensus Refinitiv était bien inférieur, à 1,48 dollar par action. Le chiffre d'affaires de Facebook a progressé de 33% à 13,727 milliards de dollars, dont 13,54 milliards de dollars (+33%) pour les ventes publicitaires.

GENERAL MOTORS 
General Motors devrait bondir à l’ouverture des marchés américains dans le sillage de résultats du troisième trimestre 2018 supérieurs aux attentes. Ainsi, le constructeur automobile américain a réalisé un bénéfice net de 2,5 milliards dollars sur la période, ou 1,75 dollar par action, à comparer avec une perte nette de 3 milliards un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1,87 cents par action, ce qui se révèle bien supérieur au consensus FactSet (1,25 dollar).

YUM 

Yum Brands a annoncé des bénéfices et revenus qui ont dépassé les attentes au troisième trimestre. La société, dont les marques comprennent KFC, Pizza Hut et Taco Bell, a déclaré un bénéfice net de 454 millions de dollars (1,40 dollar par action) pour le troisième trimestre, contre 418 millions (1,18 dollar par action) l'an dernier. Les revenus se sont affichés à 1,39 milliard, contre 1,44 milliard de dollars un an plus tôt. Le consensus de FactSet était de 84 cents et des revenus de 1,38 milliard de dollars.