Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Wall Street reste sous l'effet de la Fed

AOF - 02 mai 2019


(AOF) - Les marchés américains devraient ouvrir proches de l’équilibre sous l’effet des annonces de la Fed Hier soir. Déçus, les investisseurs espéraient que cette dernière évoque la possibilité d'une baisse des taux au cours de l'année afin de soutenir la croissance. Dans ce contexte, la

productivité au premier trimestre, meilleure que prévu, est reléguée au second plan. Côtés valeurs, les résultats trimestriels d’Under Armour ou encore Qualcomm seront jugés. Vers 15H, les futures sur le Dow Jones reculent de 0,10% à 26 363 pts tandis que ceux sur le Nasdaq Composite gagnent 0,07% à 7 762,25 pts.

Hier à Wall Street


En hausse une partie de la séance, Wall Street a basculé dans le rouge à l'annonce des conclusions de la réunion de politique monétaire de la Fed. La banque centrale a déçu les investisseurs qui espéraient que cette dernière évoque, même de manière implicite, la possibilité d'une baisse des taux au cours de l'année afin de soutenir la croissance. Contre la tendance, Apple a grimpé de près de 5%, soutenu par l'annonce de perspectives plus favorables. Le Dow Jones a abandonné 0,61% à 26 430,14 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,57% à 8 049,64 points.

Les chiffres macroéconomiques


La productivité américaine au premier trimestre a progressé de 3,6% contre un consensus de +2,3% et après 1,3% (chiffre révisé de 1,9%) au quatrième trimestre 2018. Le coût du travail au premier trimestre a baissé de 0,9% contre un consensus de +1,6%, après +2,5% au quatrième trimestre (chiffre révisé de +2%)

Aux Etats-Unis, 230 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées au cours de la semaine close le 27 avril. Les économistes tablaient sur 212 000 après 230 000 la semaine précédente.

Les commandes à l'industrie en mars seront dévoilées à 16h.

Les valeurs à suivre

DOWDUPONT

DowDuPont, qui s'est séparé en avril de sa division de science des matériaux, a publié ses résultats trimestriels qui incluent encore son ancienne filiale. Le groupe chimique a réalisé un bénéfice net de 520 millions de dollars, en baisse de 53%. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 84 cents, au dessus du consensus qui le donnait à 79 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 8,7% à 19,65 milliards. Le marché tablait sur 19,9 milliards.

QUALCOMM
Le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm devrait reculer à Wall Street en raison de prévisions décevantes. Au troisième trimestre, clos fin juin, Qualcomm anticipe un revenu compris entre 4,7 et 5,5 milliards de dollars pour un bénéfice par action ajusté entre 70 et 80 cents. Cette prévision ne comprend pas le versement qu’Apple lui fera dans le cadre de la conclusion de leurs contentieux annoncée mi-avril. Le consensus est de respectivement 5,26 milliards et 1 dollar.


3M
3M a annoncé avoir conclu une entente définitive en vue d'acquérir Acelity Inc. et ses filiales KCI dans le monde entier auprès d'un consortium pour une valeur totale d'environ 6,7 milliards de dollars. Acelity est l'un des leaders mondiaux de la technologie médicale dans le domaine des soins avancés des plaies et des applications chirurgicales spécialisées commercialisées sous la marque KCI. En 2018, l'entreprises a réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars.


METLIFE
Le plus important assureur-vie américain Metlife a présenté des comptes de meilleure qualité que prévu. Au premier trimestre, son bénéfice net a progressé de 8 % à 1,35 milliard de dollars, soit 1,40 dollar par action. Son résultat net ajusté est stable à 1,42 milliard de dollars, soit 1,48 dollar par action, nettement au-dessus des prévisions du consensus Zachs Investment qui attendait 1,30 dollar par action. Les revenus ont 10 % à 16,30 milliards de dollars grâce aux résultats générés par ses investissements.

TESLA
L’américain Tesla cherche à lever près de 2 milliards de dollars par le biais d'émissions d'emprunt (1,35 milliard de dollars) et d'actions ordinaires (650 millions de dollars). Le montant pourrait même atteindre les 2,3 milliards de dollars en cas d’exercice de certaines options. Elon Musk, le directeur général du constructeur de véhicules électriques, participera à l’opération en achetant pour 10 millions de dollars d’actions. La semaine dernière, à l’occasion de résultats trimestriels décevants, Tesla avait évoqué la possibilité d'une prochaine augmentation de capital.

UNDER ARMOUR
Under Armour a affiché un bénéfice net de 22 millions de dollars au premier trimestre 2019, soit 5 cents par action contre une perte de 30,2 millions de dollars, soit 7 cents par action un an plus tôt. Quant au chiffre d'affaires, il est en hausse de 2% et atteint 1,2 milliard de dollars. Dans le sillage ce trimestre, le fabricant de vêtements de sport a revu son objectif de bénéfice annuel à la hausse. Celui-ci devrait maintenant se situer entre 220 et 230 millions de dollars, comparativement à la fourchette de 210 à 230 millions prévue précédemment.