Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Hausse alimentée par les bonnes données chinoises et les banques

AOF - 16 novembre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens débutent la semaine sur une note positive grâce à

des statistiques favorables en Asie et des opérations de fusions & acquisitions. Ainsi, en Chine, la production industrielle a augmenté de 6,9% en octobre, contre +6,5% attendu. Les investissements en capital fixe ont progressé de 1,8% entre janvier et octobre, à comparer avec un consensus de +1,6%. Du côté des valeurs, la cession par BBVA de ses activités américaines à un prix élevé et le bond du titre soutiennent le secteur. Vers 12h10, le CAC 40 gagne 1,09% à 5 439,05 points.

En Europe, L'action de la banque espagnole BBVA flambe de 15,31% à 3,66 euros grâce à la cession de ses activités américaines à PNC pour 11,6 milliards de dollars, soit 9,7 milliards d'euros, en numéraire. Cette opération, l'une des plus importantes dans l'industrie bancaire depuis la dernière crise financière, galvanise le secteur dans son ensemble en Europe. Elle met en lumière sa faible valorisation malgré son rally de la semaine dernière, motivé par les bons résultats du vaccin anti-Covid de Pfizer.

A Paris, Alstom (+2,29% à 42,91 euros) est entré dans la dernière ligne droite de l'acquisition de Bombardier Transport avec le lancement d’une augmentation de capital, avec maintien du droit préférentiel de souscription, d’un montant d’environ 2 milliards d’euros. Cette opération doit permettre de financer en partie l’acquisition dont le prix sera de 5,3 milliards d’euros maximum. L'opération se fera sur la base de 3 actions nouvelles pour 10 actions existantes avec un prix de souscription de 29,50 euros par action nouvelle.

UBS a relevé son opinion de Neutre à Acheter sur le titre Safran (+4,05% à 118, 10 euros), tout en relevant son objectif de cours de 91 à 135 euros. Le broker explique que la probabilité d'une reprise du trafic aérien dès 2021 s'est renforcée grâce aux annonces favorables de Pfizer et BioNTech sur leur vaccin-candidat contre le Covid-19. L'analyste apprécie également la forte exposition de Safran au segment des avions à fuselage étroit qui devrait se distinguer à partir de 2022 et les impressionnantes économies de coûts réalisées par le groupe.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les investisseurs se contenteront de l'indice manufacturier "Empire State" de novembre à 14h30.

Vers 12hOO, l'euro gagne 0,1% à 1,1847 dollar.