Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Jusqu'ici tout va bien

AOF - 03 septembre 2020


(AOF) - Le rally des principaux marchés actions européens se poursuit. Les dernières statistiques qui témoignent d'une reprise robuste de l'économie mondiale semblent entretenir l'euphorie. Certes, la croissance de l'activité dans le secteur privé européen a ralenti en août après l'exceptionnel rebond post-déconfinement, mais elle reste largement en territoire expansionniste. Au chapitre des valeurs, Capgemini est soutenu par des résultats semestriels témoignant de sa résilience à la Covid-19. Vers midi, le CAC 40 a gagne 1,57% à 5 110,96 points. L'Euro Stoxx 50 progresse de 1,29% à 3 380,70 pts.

Capgemini surperforme le CAC 40 ce jeudi en progressant de 2,08% à 120,50 euros. Dans une séance où les entreprises technologiques sont les plus à la peine, le spécialiste des services numériques s'appuie sur la publication de résultats solides malgré l'impact de la crise du covid-19. Ainsi le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 8,2% à 7,58 milliards d'euros au premier semestre 2020, avec "un impact important" de la consolidation d'Altran à compter du second trimestre. A taux constants, la croissance de l'activité est ressortie à 7,9%, mais a affiché -3,4% en organique.

Vallourec (-10,07% à 20,55 euros) poursuit sa chute. Le groupe est pénalisé par une situation financière de plus en plus problématique. Les investisseurs redoutent le lancement d'une augmentation de capital combinée à une transformation de la dette en actions. De plus, mercredi soir, S&P Global Ratings a annoncé la dégradation de sa note de crédit de "CCC+" à "CCC-" avec perspective négative.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice des directeurs d'achat (PMI) composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est finalement ressorti à 51,6 contre 51,7 en première estimation après 57,3 en juillet. L'indice des services est ressorti à 51,5 contre 51,9 en première estimation après 57,3 en juillet.

En zone euro, les ventes au détail ont reculé au mois de juillet de 1,3% par rapport à juin. En juin, elles avaient bondi de 5,3% (chiffre révisé de +5,7%). Sur un an, elles progressent de 0,4% après +1,3% en juin.

En zone euro, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est finalement ressorti à 51,9 en août contre une première estimation de 51,6 après 54,9 en juillet. De son côté, le PMI dans les services a finalement atteint 50,5 contre une première estimation de 50,1 en août après 54,7 en juillet.

En Allemagne, l'indice des directeurs d'achat (PMI) composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est finalement ressorti à 54,4 contre 53,7 en première estimation après 55,3 en juillet. Dans les services, le PMI s'est élevé à 52,5 contre une première estimation de 50,8 après 55,6 en juillet.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de la balance commerciale en juillet et des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les indices PMI composite et services sont attendus à 15h45. L'ISM des services sera publié à 16h.

Vers midi, l'euro recule de 0,26% à 1,1825 dollar.