Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La deuxième vague de Coronavirus empêche les Bourses européennes de rebondir

AOF - 27 octobre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes échouent finalement à rebondir ce mardi à l’approche de la mi-séance. Les investisseurs manifestent de nouveau leur inquiétude face à la deuxième vague de Covid-19 qui déferle en Europe et aux Etats-Unis. De nouvelles mesures de restriction sont à craindre. En parallèle, l’espoir sur l’adoption rapide d’un nouveau plan de relance américain s’étiole. La salve d’indicateurs attendue aux Etats-Unis dans l’après-midi pourrait faire évoluer la tendance. Vers 11h45, le CAC 40 recule de 0,97% à 4 769,32 points et l’EuroStoxx 50 perd 0,61% à 3 086,37 points.

BP tire son épingle du jeu aujourd'hui sur la place de Londres en gagnant 1,69% à 203,37 pence pour signer l'une des meilleures performances du Footsie. Les investisseurs saluent la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, signe que la discipline financière stricte imposée par le management de la compagnie pétrolière fonctionne. Dans un environnement difficile (pression ISR, chute du pétrole), le groupe s'est lancé ces derniers mois dans une vaste restructuration dans le but d'économiser 2,5 milliards de dollars d'ici 2021. 10 000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs auront été supprimés d'ici fin décembre.

Capgemini prend sa revanche. Plus forte baisse du CAC 40 hier dans le sillage de l'important profit warning de SAP, dont il est le premier intégrateur mondial, l'action du groupe de conseil et de services informatique domine aujourd'hui le principal indice parisien, avec un gain de 3,79% à 102,90 euros. Capgemini a dévoilé une activité plus dynamique que prévu au troisième trimestre, qui lui permet en outre de viser désormais le haut de sa fourchette d'objectifs annuels tant pour la marge opérationnelle que la croissance.

Coface signe l'une des plus fortes progressions du SBF 120 à la faveur d'un gain de 2,89% à 6,77 euros. La société d'assurance-crédit a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 1,08 milliard d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en baisse de -0,9% à périmètre et taux de change constants par rapport au 30 septembre 2019. Le résultat net part du groupe est ressorti à 52,4 millions d'euros, en repli de 55,2% en publié. De plus, Coface lance un programme de rachat d'actions pour un montant maximal de 15 millions d'euros, et ne pouvant excéder 2,4 millions de titres.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, les prix de production de l’industrie ont augmenté de 0,3 % en septembre 2020, après une stabilité en août. Ils ont progressé aussi bien pour le marché français (+0,2 % après +0,1 %) que pour les marchés extérieurs (+0,4 % après –0,3 %). Sur un an, les prix de production de l’industrie française restent néanmoins en retrait de 2,1 % en septembre 2020, comme lors du mois précédent.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables de septembre seront dévoilées à 13h30. L'indice S&P 500 Case Shiller des prix immobiliers en août sera publié à 14h tandis que l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board en octobre sera dévoilé à 15h.

Vers 11h45, l'euro grappille 0,03% à 1,1813 dollar.