Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La prolongation de la trêve commerciale entretient l'espoir

AOF - 25 février 2019


(AOF) - Les marchés actions européens poursuivent leur hausse à l’approche de la mi-séance, soutenus par la prolongation de la trêve commerciale décidée par Donald Trump. En raison des progrès significatifs réalisés par les Etats-Unis et la Chine lors des négociations, le président américain ne relèvera pas de 10% à 25% les droits de douane sur environ 200 milliards de dollars le 1er mars, ce qui entretient l’espoir d’un accord. Au chapitre des valeurs, Ipsen recule après le rachat du canadien Clementia. Vers midi, le CAC 40 gagne 0,40% à 5 236,63 pts. L'EuroStoxx 50 prend 0,34% à 3 231,71 pts.

En Europe, Covesto perd 4,3% à 49,38 euros après la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et de prévisions très prudentes. Le chimiste allemand introduit en Bourse par Bayer en octobre 2015 a évoqué un environnement économique incertain, une concurrence accrue et le ralentissement de la demande en provenance des constructeurs automobiles chinois. Résultat, le champion mondial des thermoplastiques prévoit un Ebitda 2019 divisé par deux pour atteindre entre 1,5 et 2 milliards d'euros après 3,2 milliards d'euros en 2018.


A Paris, Ipsen cède 4,39% à 117,70 euros après l'annonce du rachat de la biotech canadienne Clementia, spécialisée dans le traitement de maladies rares, pour un montant qui pourrait atteindre jusqu'à 1,31 milliard de dollars. Le groupe français a prévenu que l'opération aura un impact dilutif limité sur sa marge opérationnelle en 2019 et 2020 en raison des coûts des essais cliniques en cours et à la préparation du lancement commercial du palovarotène, la molécule phare de Clementia. Dans ce cadre, Ipsen a abaissé son objectif de marge opérationnelle 2019 autour de 30%, contre 31% auparavant.

Vivendi (+0,1% à 24,25 euros) a présenté hier "ses propositions pour redonner de la valeur à Telecom Italia (TIM) dans le cadre d'une sollicitation de procurations lancée conformément au droit italien". Dans ce contexte, l'actionnaire principal de TIM s'est notamment dit prêt à soutenir une fusion dans le réseau fixe entre l'opérateur italien et Open Fiber si les conditions sont réunies.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Les investisseurs se contenteront des stocks et ventes des grossistes en décembre aux Etats-Unis, à 16h.


Vers 11h50, l'euro cote 1,1365 en hausse de 0,38%.