Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - L'aversion au risque fait son retour : guerre commerciale et Brexit

AOF - 03 septembre 2019


(AOF) - Les marchés européens se replient, pénalisés par les incertitudes liées au Brexit et les craintes sur les discussions commerciales sino-américaines. Wall Street, qui était fermé lundi, est attendu en repli. Conséquence de ces inquiétudes, les valeurs les plus liées à la conjoncture, comme STMicroelectronics et Airbus, perdent du terrain. L'aversion pour le risque se traduit également par une baisse des rendements des emprunts d'Etat (- 3 points de base à -0,73% pour le Bund), qui pèse sur les banques. Vers 12h00, le CAC 40 perd 0,6% à 5 460,17 points.

Iliad recule de 4,38% à 90,84 euros et signe l'une des plus fortes baisses du SRD dans le sillage d'un premier semestre décevant. Ainsi, le groupe de télécoms a dégagé un bénéfice net récurrent en repli de 60,8% à 91 millions d'euros sur la période. L'Ebitda consolidé ressort pour sa part en baisse de 7,4% à 802 millions d'euros. Quant au chiffre d‘affaires, il a progressé de 8,4% à 2,61 milliards d'euros. Les revenus en France ont progressé de 1,5% à 2,43 milliards d'euros tandis que ceux en Italie ont atteint 177 millions d'euros contre 9 millions un an plus tôt.

Sur un marché parisien déprimé, Sanofi (+1,89% à 81,06 euros) se distingue grâce à une note favorable de Bernstein. Il a débuté le suivi du titre avec l'opinion Surperformance et un objectif de cours de 95 euros. Le groupe constitue désormais son préféré au sein du secteur. Le broker reconnaît que les investisseurs ne partagent pas son point de vue malgré une valorisation bon marché. Au terme d'une étude détaillée de la société et de ses différentes branches et franchises, le bureau d'études est convaincu. Certes, pas de révolution en vue, mais une somme de petites choses positives qui devraient soutenir le titre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En juillet 2019 par rapport à juin 2019, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,2% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE28, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Ils sont conformes aux attentes. En juin 2019, les prix avaient diminué de 0,6% dans la zone euro et de 0,7% dans l'UE28.

Aux Etats-Unis, l'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier en août est attendu à 15h45. Il sera suivi à 16h par les dépenses de construction en juillet et l'indice des directeurs d'achat (ISM) pour le secteur manufacturier en août.

Vers 12h00, l'euro abandonne 0,24% à 1,0945 dollar.