Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le bilan du coronavirus dépasse celui du Sras et pèse sur les Bourses

AOF - 10 février 2020


(AOF) - Les marchés actions européens ont débuté la semaine en léger repli. Les investisseurs s’inquiètent des conséquences économiques du coronavirus même si les employés ont retrouvé le chemin des sociétés en Chine. Son bilan est désormais plus élevé que l’épidémie du Sras : 908 morts et plus de 40 000 personnes contaminées. Le nombre de personnes touchées hors de Chine augmente. Vers midi, le CAC 40 cède 0,27% à 6 013,32 points tandis que l’EuroStoxx50 recule de 0,20% à 3 790,80 points.

En Europe, Exor (+5,56% à 74,08 euros) affiche la plus forte progression de l'indice italien FTSE MIB grâce à l'annonce de discussions en vue de la cession du réassureur, PartnerRe. Dans un bref communiqué, la holding financière de la famille Agnelli confirme que des discussions exclusives ont lieu avec Covéa en vue d'une vente, qui serait réglée en numéraire. Selon le Wall Street Journal citant des sources proches du dossier, PartnerRe serait valorisé environ 9 milliards de dollars dans le cadre de cette transaction.

A Paris, Airbus (+0,10% à 136,92 euros) serait en discussions avancées avec Bombardier afin de reprendre la participation de ce dernier dans le programme A220. C’est ce qu’a rapporté le Wall Street Journal vendredi soir. L'opération, portant sur le rachat des 34% détenus par le canadien, pourrait être annoncée dès cette semaine, avant la publication des résultats des deux groupes. Contacté par AOF, Airbus n’a pas souhaité faire de commentaires sur ces spéculations.

Abeo (-3,51% - 17,85 euros) est en baisse suite à un avertissement sur sa prévision de chiffre d'affaires pour l'exercice 2019-2020. Le spécialiste des équipements de sport et de loisirs a annoncé que dans un contexte d'activité irrégulière d'un trimestre à l'autre il anticipe un chiffre d'affaires au 31 mars prochain légèrement en deçà de l'objectif précédemment annoncé de 250 à 260 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La Banque de France anticipe une progression de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) de la France au premier trimestre 2020, selon une estimation préliminaire publiée dans le cadre de son enquête mensuelle de conjoncture.

L’indice Sentix du sentiment des investisseurs de la zone euro a reculé à 5,2 en février contre 7,6 en janvier. Il était attendu à 4,1. Jusqu'à présent, les effets du coronavirus sur l'économie ont été relativement limités du point de vue des investisseurs interrogés par Sentix, même s'ils sont significatifs pour la Chine.

L'euro est stable à 1,0955 dollar.