Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes dans le vert, de nouveaux espoirs sur le Brexit et le plan de relance US

AOF - 14 décembre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes évoluent en territoire positif lundi à la mi-journée, portées par plusieurs éléments favorables. En Europe, Bruxelles et Londres ont décidé de prolonger les discussions concernant l’après-Brexit. Aux Etats-Unis, le lancement d’une campagne de vaccination anti-Covid est imminent et de nouveaux espoirs voient le jour concernant l’adoption d’un plan de relance massif. Côté statistiques, la production industrielle de la zone euro a surpris favorablement. Vers midi, le CAC 40 s’adjuge 1,08 % à 5 567,03 points et l’EuroStoxx 50 gagne 1,12 % à 3 524,78 points.

AstraZeneca (-5,34% à 7 724,50 pence) a annoncé son intention de racheter la biotech américaine Alexion pour 39 milliards de dollars. Le laboratoire britannique va financer l'opération en cash (34%) et en actions (66%). Il s'agit d'une acquisition majeure pour la société, a commenté Liberum. D'un point de vue stratégique, elle s'offre une nouvelle franchise (les maladies rares et dans le secteur de l'immunologie) et un portefeuille qui a généré environ six milliards de dollars de ventes cette année. Alexion est très rentable (marge opérationnelle courante supérieure à 50%), ce qui profitera à la rentabilité d'Astra, souligne le bureau d'études.


Vivendi gagne 1,56% à 26,02 euros l'action. Le géant français des médias fait l'objet d'une double actualité aujourd'hui, puisqu'il a annoncé être entré en négociations exclusives avec Gruner + Jahr, filiale de l'allemand Bertelsmann, pour racheter le groupe de presse Prisma Media, alors que, dans le même temps, l'affaire Mediaset prend une nouvelle tournure. En effet, une enquête italienne accuse Vivendi de manipulation de marché dans le but de prendre le contrôle de son concurrent, chose que le groupe de Vincent Bolloré réfute formellement.

Arkema (+1,16% à 95,62 euros) a annoncé le projet de cession de son activité PMMA à Trinseo pour une valeur d'entreprise de 1,137 milliard d'euros. Ce projet constitue une nouvelle étape de la transformation du groupe, et s'inscrit pleinement dans son ambition de devenir un pur acteur des Matériaux de Spécialités à l'horizon 2024. L'offre valorise l'activité à 9,3 fois l'Ebitda estimé en 2020. Le projet offre de belles opportunités de développement de l'activité PMMA sur le long terme, a assuré le chimiste français.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En octobre 2020, la production industrielle (corrigée des variations saisonnières) a augmenté de 2,1% dans la zone euro. C’est ce qu’a annoncé lundi Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters attendait une hausse de 2% après +0,1 % en septembre. En octobre 2020, par rapport à octobre 2019, la production industrielle a diminué de 3,8% dans la zone euro. Les économistes visaient en moyenne une baisse de 4,5%.

Vers midi, l'euro progresse de 0,33% à 1,2151 dollar.