Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes de nouveau affectées par les tensions commerciales

AOF - 03 décembre 2019


(AOF) - Les Bourses européennes évoluent en territoire négatif mardi à la mi-journée, dans un contexte de tensions commerciales renouvelées. Donald Trump a dit ne pas avoir de date butoir s’agissant de la conclusion d’un accord commercial avec la Chine, renvoyant possiblement ce dernier à novembre 2020. En parallèle, Washington menace d'instaurer 2,4 milliards de dollars de droits de douane sur des produits français en représailles de la taxe française sur les entreprises numériques. Vers 11h50, le CAC 40 perd 0,59% à 5 752,83 points et l’EuroStoxx 50, -0,04% à 3 625,24 points.

 

Dans le cadre son plan stratégique, baptisé Team 23, Unicredit (-0,42% à 12,43 euros) a indiqué viser 19,3 milliards d'euros de revenus en 2023, ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 0,8% depuis 2018. A cet horizon, les coûts sont attendus à 10,2 milliards d'euros, en recul annuel moyen de 0,2%. Cette réduction sera rendue possible par la suppression de 8 000 postes et la fermeture de 500 agences pour un coût de 1,4 milliard d'euros, qui sera enregistré en 2019 et en 2020.

Hermès (-2,92%), Kering (-2,57%) et LVMH (-2,02%) figurent parmi les principales baisses de l’indice CAC 40 alors que Washington menace d'instaurer 2,4 milliards de dollars de droits de douane sur des produits français en représailles de la taxe française sur les services numériques. Selon l’enquête du Bureau du représentant américain au commerce, elle serait discriminatoire vis-à-vis des sociétés numériques américaines, telles que Google, Apple, Facebook et Amazon.

Michelin recule de 1,21% à 106 euros sur la place de Paris, dans le sillage d'une note défavorable d'analyste. En effet, HSBC a dégradé sa recommandation d'Acheter à Conserver sur le titre, tout en réduisant son objectif de cours de 130 à 125 euros. Si le broker estime que le fabricant de pneumatiques affiche des performances impressionnantes en 2019 dans un environnement compliqué, l'analyse perçoit 2020 comme une année de transition dans un contexte de faiblesse des volumes.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En octobre 2019 par rapport à septembre 2019, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,1% dans la zone euro selon Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les économistes tablaient sur une stabilité, après une hausse de 0,1% en septembre. En octobre 2019 par rapport à octobre 2018, ils ont baissé de 1,9% dans la zone euro, conformément aux attentes.

Vers 11h50, l'euro cède 0,06% à 1,1071 dollar.