Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes démarrent la semaine du bon pied

AOF - 07 septembre 2020


(AOF) - Après une semaine passée dans le rouge, les marchés actions européens repartent du bon pied ce lundi. Les investisseurs ont pu compter sur l’appui d’un indice Sentix meilleur que prévu en septembre, permettant de passer outre la progression moindre qu’attendue de la production industrielle allemande de juillet. L’après-midi s’annonce calme en raison de la fermeture de Wall Street pour cause de « Labor Day ». Côté valeurs, l’offensive de Veolia sur Suez continue d’animer la cote. Vers 12h, le CAC 40 avance de 1,06% à 5 017,54 points et l’EuroStoxx 50 prend 0,87% à 3 289,11 points.

Associated British Foods gagne 2,47% à 2 077 pence à Londres, soutenu par des perspectives encourageantes. Le propriétaire de l'enseigne de vêtements à petits prix Primark a vu ses ventes bondir depuis la fin du confinement. Résultat, son résultat opérationnel ajusté devrait ressortir cette année dans le haut de la fourchette annoncée précédemment : entre 300 et 350 millions de livres. Pour autant, reconnaît le groupe, la situation est encore loin d'être revenue à la normale. L'an dernier, ce résultat opérationnel ajusté était ressorti à 913 millions de livres.

Suez
gagne 0,89% à 15,26 euros tandis que Veolia grimpe de 1,02% à 19,745 euros. Engie progresse de son côté de 2,66% à 11,95 euros. L'offensive de Veolia sur Suez continue d'animer la place parisienne. Dans un entretien au Figaro, le directeur général de Suez, Bertrand Camus, a jugé le projet de rapprochement comme "aberrant pour Suez et funeste pour la France". Un point de vue diamétralement opposé à celui d'Eric Lombard, le directeur de la Caisse des dépôts, qui détient 5,7% de Veolia et qui pousse pour la fusion.

Wavestone (+3,40% à 24,30 euros) se distingue favorablement à la Bourse de Paris, dans le sillage d'un point de situation sur l'activité du deuxième trimestre de son exercice 2020-2021. Un point jugé " particulièrement rassurant " par LCM, pour qui le cabinet de conseil confirme sa " remarquable résilience ". Cela a conduit le bureau d'études a relevé son objectif de cours de 27,5 à 28,50 euros sur le titre, tout en maintenant sa recommandation d'Achat. Le groupe de conseil anticipe un recul organique du chiffre d'affaires qui devrait être moins prononcé qu'au premier (-10%), alors que LCM misait sur l'atteinte d'un point bas au deuxième trimestre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, la production industrielle allemande a progressé de 1,2% en juillet 2020 sur un mois, selon les données provisoires publiées par Destatis. Le consensus Reuters attendait une hausse de 4,7%, après +9,3% en juin.

L'indice Sentix, qui mesure le sentiment des investisseurs en zone euro, est ressorti à -8 en septembre 2020, contre -13,4 en août. Le consensus attendait -10,5 en septembre.

Aux Etats-Unis, les marchés sont fermés en raison du Labor Day.

Vers 12h, l'euro cède 0,11% à 1,1825 dollar.