Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes en nette baisse après les annonces de Donald Trump

AOF - 02 août 2019


(AOF) - Les marchés actions européens évoluent en net repli ce vendredi, dans un contexte de guerre commerciale renouvelée entre les Etats-Unis et la Chine. En effet, Donald Trump veut instaurer des tarifs douaniers de 10% sur 300 milliards de dollars d'importations chinoises à partir du 1er septembre. Cette annonce, qui a pris au dépourvu les investisseurs, pourrait bien entraîner de nouvelles représailles de la Chine. Côté statistiques, le rapport mensuel US sur l’emploi sera suivi de près. Vers 11h50, le CAC 40 perd 2,75% à 5 404,85 pts et l’EuroStoxx50 recule de 2,40% à 3 406,43 pts.

En Europe, Telecom Italia (-1,99% à 0,502 euro) a dévoilé les résultats de son deuxième trimestre 2019. Sur la période, l’opérateur italien, dont le principal actionnaire est le français Vivendi, a dégagé un Ebitda en repli de 2,6% à 1,9 milliard d’euros, toutefois conforme aux attentes. Quant au chiffre d’affaires, il a reculé de 0,4% à 4,52 milliards d’euros, légèrement en deçà des attentes de 4,55 milliards d’euros. Sur les six premiers mois de l’année, ce dernier s'est contracté de 4,4 % à 8,99 milliards d'euros.

A Paris, Vicat (-3,33% à 39,15 euros) a publié son point d'activité du premier semestre 2019 hier soir. Ainsi, le cimentier a dégagé sur la période un résultat net part du groupe en repli de 20,7% à 46 millions d'euros. L'Ebitda ressort à 228 millions, en progression de 1,7% en base publiée et en baisse de 1,8% à périmètre et taux de change constants. Pour sa part, le chiffre d'affaires atteint 1,34 milliard d'euros, en hausse de 4,6 en base publiée et en repli de 0,6% à périmètre et taux de change constants.

Après BNP Paribas, Société Générale et Natixis, c'est désormais au tour de Credit Agricole (-4,42% à 10,39 euros) de dévoiler ses résultats du deuxième trimestre 2019. Ainsi, Credit Agricole SA (CASA), le véhicule coté du groupe Crédit Agricole, a réalisé sur la période un bénéfice net (part du groupe) de 1,222 milliard d'euros (-14,9% sur un an), marqué par des reprises nettes en coût du risque en BFI. Le bénéfice brut d'exploitation s'inscrit à 2,111 milliards d'euros (+3,8%). De son côté, le produit net bancaire s'établit à 5,149 milliards d'euros, en léger repli de 0,4% par rapport au deuxième trimestre 2018.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En juin 2019 par rapport à mai 2019, les prix à la production industrielle ont baissé de 0,6% dans la zone euro (ZE19), selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les prix avait baissé de 0,1% le mois précédent. En juin 2019 par rapport à juin 2018, les prix à la production industrielle a augmenté de 2,6% dans la zone euro.

En juin 2019 par rapport à mai 2019, le volume des ventes du commerce de détail, corrigé des variations saisonnières, a augmenté de 1,1% dans la zone euro, selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters tablait sur +0,2 % après un repli de 0,6% en mai. En juin 2019 par rapport à juin 2018, l'indice des ventes a augmenté de 2,6% dans la zone euro.

Aux Etats-Unis seront dévoilés à 14h30 l'évolution de l'emploi de juillet, la balance commerciale de juin. Suivront, à 16h, les commandes à l'industrie de juin et l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour le mois de juillet (définitif).

Vers 11h50, l'euro gagne 0,18% à 1,1102 dollar.