Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes en ordre dispersé avant la Fed

AOF - 30 janvier 2019


(AOF) - Les marchés action européens évoluent en ordre dispersé à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs restent prudents malgré des résultats d'entreprises favorables, à l'image d'Apple et LVMH. Ils attendent désormais l'un des plus importants rendez-vous de la semaine : la décision de la Fed sur les taux, qui sera dévoilée à 20h. Par ailleurs, les regards seront tournés vers les avancées des discutions entre Pékin et Washington, qui reprennent ce jour, au sujet de leur différend commercial. Vers midi, le CAC 40 gagne 0,43% à 4 949,43 points. L'Euro Stoxx 50 perd 0,04% à 3 152,28 points.

En Europe, Novartis abandonne 1,35% à 84,50 francs suisses, pénalisé par des résultats annuels et un dividende légèrement inférieurs aux attentes. Le laboratoire suisse, qui s'est recentré sur les médicaments innovants, a réalisé en 208 un bénéfice net en hausse de 5% à 11,938 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 12 milliards. Le résultat opérationnel "core", c'est à dire hors éléments exceptionnels, s'est établi à 13,823 milliards, en progression de 8%. Le consensus le donnait à 13,93 milliards. Le chiffre d'affaires a grimpé de 6% à 51,9 milliards contre 52,15 milliards attendus.


A Paris, LVMH bondit de 6,4% à 276,35 euros, emportant les autres valeurs du luxe dans son sillage (+ 3,9% pour Kering, + 2,7% pour Hermès). Le numéro un mondial du luxe a dévoilé des résultats 2018 record grâce à performance stellaire de la Mode Maroquinerie. "Le marché attendait avec prudence ces résultats après plusieurs alertes comme les ventes décevantes de Richemont, Tod's, Burberry ou Tiffany. Le groupe a surperformé le secteur. La qualité et la diversité de ses marques l'immunisent clairement de tout ralentissement", observe Frédéric Rozier, gérant de portefeuille chez Mirabaud.

Plus forte hausse du CAC 40, Atos bondit de 8,54% à 81,96 euros après avoir présenté son projet de distribuer 23,4% du capital social de Worldline (-1,47% à 46,80 euros) aux actionnaires d'Atos. En conséquence, tout en poursuivant leur partenariat industriel et commercial, Atos concentrera ses activités en tant que " pure player " leader dans le secteur du digital tandis que Worldline bénéficiera d'un profil de liquidité optimisé et d'une capacité renforcée pour saisir les opportunités dans le cadre de la consolidation de son marché.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Sur l’ensemble des marchés, les prix de production des produits industriels se replient en décembre de –1% en décembre, après +0,2 %, inversant la tendance à la hausse observée depuis mai 2018. Sur un an, ils décélèrent nettement : +1,2 % après +2,4 %.

Les dépenses de consommation des ménages en biens se replient de 1,5 % en volume en décembre 2018, après une légère baisse en novembre (−0,1 %), a annoncé l'Insee. Le consensus Reuters était de -0,2%. Ce repli s’explique notamment par une forte baisse des consommations énergétiques (−4,3 %) et des achats de biens fabriqués (−1,9 %). Sur l’ensemble du quatrième trimestre, les dépenses de consommation en biens diminuent nettement (−0,7 % après +0,3 % au troisième trimestre), du fait de la diminution de la consommation de biens fabriqués durables.

Le produit intérieur brut en volume a progressé au même rythme qu'au troisième trimestre : +0,3 % au quatrième trimestre, a annoncé l'Insee. La croissance est supérieure au consensus Reuters de 0,1%. En moyenne sur l’année, l’activité ralentit en 2018 : +1,5 % après +2,3 % en 2017.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'évolution de l'emploi privé en janvier sera dévoilée à 14h15, la première estimation de la croissance au quatrième trimestre à 14h30 et les promesses de ventes immobilières à 16h.


Par ailleurs, la décision de politique monétaire de la Fed sera connue à 20h. 

Vers 11h30, l'euro cote 1,1430 dollar en repli de 0,05%.