Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes en petite hausse avant l’emploi américain

AOF - 05 juin 2019


(AOF) - Les marchés européens évoluent en petite hausse à la mi-séance, profitant toujours des

déclarations du président de la Fed, qui prendra « les mesures qui s'imposent pour soutenir la croissance » dans le contexte de guerre commerciale. Cela entretient l’espoir d’une nouvelle baisse des taux cette année. En parallèle, les investisseurs ont accueilli dans le calme les indices PMI définitifs de mai. L’enquête ADP sur l'emploi privé américain pourrait susciter plus de réactions. Vers 11h45, le CAC 40 avance de 0,46% à 5 292,37 points et l’EuroStoxx 50 de +0,39% à 3 346,36 points.

 

En Europe, Telecom Italia (+0,64% à 0,46 euro) a annoncé la conclusion d'un accord portant sur la vente de sa filiale de télédiffusion Persidera. Concrètement, l'opérateur italien et GEDI Gruppo Editoriale vont céder leur participation respective de 70% et 30% au fonds F2i et à EI Towers pour une valeur d'entreprise de 240 millions d'euros. Une bonne nouvelle pour Télécom Italia, qui cherche à se désendetter. L'opération, qui s'inscrit dans le cadre de son plan stratégique 2019-2021, devrait avoir impact d'environ 160 millions d'euros sur la dette nette du groupe.

A Paris, Bourbon bondit de 8,43% à 1,93 euro après l'annonce de son possible renflouement. En graves difficultés financières, le groupe de services maritimes pour l'industrie pétrolière et gazière négocie depuis trois ans avec ses principaux créanciers (BNP Paribas, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Natixis et Société Générale) une solution pour sauvegarder son activité. Ce matin, la société, encore contrôlée à plus de 60% par Jacques de Chateauvieux, a révélé avoir reçu une offre de restructuration émise par ses principaux créanciers et crédit-bailleurs, dont la banque chinoise ICBC.


Les chiffres macroéconomiques du jour


Selon l'estimation définitive du bureau d’études IHS Markit, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,2 en mai 2019 en France, pour un consensus de 51,3 et 50,1 en avril. Pour les services, le PMI est ressorti à 51,5 en mai pour un consensus de 51,7 et 50,5 en avril.

Selon l'estimation définitive du bureau d'études IHS Markit, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,6 en mai 2019 en Allemagne, pour un consensus de 52,4 et 52,2 en avril. Pour les services, le PMI est ressorti à 55,4 en mai pour un consensus de 55 et 55,7 en avril.

Selon l'estimation définitive du bureau d'études IHS Markit, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,8 en mai 2019 en zone euro, pour un consensus de 51,6 et 51,5 en avril. Pour les services, le PMI est ressorti à 52,9 en mai pour un consensus de 52,5 et 52,8 en avril.

En avril 2019 par rapport à mars 2019, les prix à la production industrielle ont diminué de 0,3% dans la zone euro (ZE19), selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En mars 2019, les prix avaient diminué de 0,1% dans la zone euro. En avril 2019 par rapport à avril 2018, les prix à la production industrielle ont augmenté de 2,6% dans la zone euro.


En zone euro, les ventes au détail ont reculé de 0,4% entre mars et avril 2019, selon les données communiquées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Ainsi, elles ressortent conformes au consensus. En mars 2019, le volume du commerce de détail était resté stable dans la zone euro.

Vers 11h45, l'euro progresse de 0,21% à 1,1278 dollar.