Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes rebondissent

AOF - 02 septembre 2020


(AOF) - Les marchés actions rebondissent au lendemain de la progression de Wall Street à la faveur de la publication d’un ISM manufacturier au-dessus du consensus. Si les statistiques européennes n’ont eu que peu d’impact sur les indices, les investisseurs attendent le rapport ADP sur l’emploi américain pour le mois d’août. Au chapitre des valeurs, Pernod Ricard signe l'une des meilleures performances de l’indice phare parisien après la publication de résultats annuels moins dégradés que prévu. Vers midi, le CAC 40 progresse de 2,27% à 5 050,27 points, l'Euro Stoxx 50 gagne 2,3% à 3 352,83 points.

En Europe, Unilever se distingue mercredi à la bourse d'Amsterdam, grimpant de 2,57% à 50,155 euros l'action. Le groupe anglo-néerlandais a dévoilé ce matin le plan "Clean Future" afin d'abandonner d'ici 2030 l'utilisation de produits chimiques issues de combustibles fossiles dans ses produits ménagers. Une initiative inédite, affirme Unilever, qui prévoit même d'investir 1 milliard d'euros afin de trouver des solutions alternatives et intégrer des ingrédients plus respectueux de l'environnement, dans le but de réduire son empreinte carbone.

A Paris, Pernod Ricard progresse de 3,22% à 146 euros, soutenu par des résultats annuels moins dégradés que prévu. Bien sûr, le numéro deux mondial des vins et spiritueux a logiquement pâti de l'effondrement du "Travel Retail" (ventes duty free dans les aéroports) et de la forte baisse du "On Trade" (ventes auprès des bars et restaurants). Pour autant, la résistance du "Off Trade (ventes dans les supermarchés, cavistes, etc.) aux Etats-Unis et en Europe, combinée à une gestion rigoureuse des coûts ont permis au groupe familial de limiter la casse.

Bigben (+5,41% à 14,02 euros), dont la principale participation est Nacon (+5,47% à 6,75 euros), a indiqué qu'après un premier trimestre 2020/2021, clos au 30 juin 2020, en retrait de 5,8 %, impacté par les effets conjoncturels de la crise sanitaire du Covid-19, l'activité a repris une tendance haussière au cours de l'été avec la réouverture des points de vente et la poursuite de la bonne tenue des ventes digitales. Ainsi, dans ce contexte, la société prévoit d'atteindre un chiffre d'affaires compris entre 270 et 290 millions d'euros pour l'exercice 2020/2021 après 263,5 millions réalisé en 2019/2020.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En zone euro, les prix à la production ont avancé de 0,6% en juillet 2020 en rythme mensuel, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les analystes tablaient sur +0,5%. En juin, les prix à la production avaient progressé de 0,7%. En rythme annuel les prix à la production ont diminué de 3,3% en juillet là où le consensus visait -3,4%.


En Allemagne, les ventes au détail ont reculé de 0,9% en juillet 2020 en un mois, après -1,9% en juin et un consensus de 0,5%. En rythme annuel, les ventes au détail ont avancé de 4,2% en juillet, après avoir progressé de 6,7% en juin et une attente des analystes de 3%.

Aux États-Unis, les investisseurs seront attentifs à 14h15 au rapport ADP sur l'emploi pour le mois d'août. Les Commandes à l'industrie en juillet seront publiées à 16h et les stocks de pétrole pour la semaine du 28 août, à 16h30.

Vers 12h, l'euro recule de 0,39% à 1,1871 dollar.