Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les doutes sur le commerce persistent

AOF - 14 octobre 2019


(AOF) - Les marchés actions européens baissent à la mi-séance. L'accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine n’a pas convaincu les investisseurs. Même si Donald Trump a suspendu la nouvelle hausse des tarifs douaniers qu'il menaçait d'appliquer à la Chine demain après le succès des négociations de cette "phase 1", de nombreux sujets restent en attente. Les investisseurs redoutent que cette guerre commerciale ne s'éternise et ne pénalise durement la conjoncture mondiale. Vers 11h40, le CAC 40 perd 0,85 à 5 617,42 pts. L'Euro Stoxx 50 recule de 0,54% à 3 550,73 pts.

A Paris, Virbac bondit de près de 13% à 233 euros après avoir atteint un peu plus tôt son plus haut niveau depuis la mi mai 2015. Le titre a désormais plus que doublé depuis le début de l'année. Aujourd'hui, les investisseurs saluent la nouvelle révision à la hausse de l'objectif annuel de résultat opérationnel courant du laboratoire vétérinaire français dans le sillage de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel solide. Il s'est établi à 233,6 millions d'euros, en progression de 14,3% à taux réels et 2,2% hors effet favorable des taux de change.

Bic a lancé un avertissement sur ses résultats annuels en raison d'un marché du briquet en décroissance aux Etats-Unis et d'une papeterie morose. Le troisième trimestre du groupe devrait d'ailleurs s'annoncer plus faible que prévu. A la Bourse de Paris, l'annonce inquiète. Le titre dégringole de 4,38% à 62,15 euros et prend la dernière place de l'indice SBF 120.Bic s'attend désormais à une évolution de son chiffre d'affaires à base comparable comprise entre 0% et 2%, comparé à la légère croissance initialement prévue.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En août 2019, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a augmenté de 0,4% dans la zone euro selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,3% après un repli de 0,4% en juillet. En août 2019 par rapport à août 2018, la production industrielle a diminué de 2,8% dans la zone euro.

Vers 11h35, l'euro perd 0,07% à 1,1035 dollar.