Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs reprennent leur souffle

AOF - 17 novembre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes évoluent en léger repli, les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices après la belle séance de la veille. Les indices avaient alors été portés par les résultats favorables du vaccin anti-Covid de Moderna. Les opérateurs jouent par ailleurs la prudence avant la publication d’une salve de statistiques américaines, et notamment les ventes au détail et la production industrielle. Vers midi, le CAC 40 cède 0,15% à 5 463,05 points tandis que l'Euro Stoxx abandonne 0,25% à 3 457,64 points.

Au chapitre des valeurs européennes, EasyJet cède 0,42% à 774,30 pence, dans le sillage de ses résultats définitifs au titre de son exercice 2019-2020 (clos fin septembre). La compagnie aérienne britannique à bas coûts a accusé une perte ajustée avant impôt de 835 millions de livres sur la période, contre un consensus de -787 millions et un bénéfice de 427 millions un an plus tôt. Il s’agit de la première perte annuelle de son histoire. La crise du Covid-19 a, de fait, fortement limité la circulation des voyageurs. EasyJet en a transporté 48 millions, soit deux fois moins que lors de l’exercice précédent.

A Paris, Vallourec bondit de 10,64% à 23,18 euros après l'annonce d'une restructuration massive, marquée notamment par la prise de contrôle du groupe par ses fonds créanciers, dont les anglo-saxons Apollo, M & G ou encore SVP. Lesté d'une dette de 3,7 milliards d'euros, le fabricant de tubes sans soudure en acier n'avait guère le choix. En Bourse, l'ex-fleuron industriel, qui fut membre un temps du CAC 40, est valorisé 267 millions d'euros. En dix ans, sa capitalisation boursière a fondu de près de 99% en raison de l'effondrement de l'activité lié à la chute du pétrole.

Après un début de séance en nette hausse, Iliad (-0,52% à 172,70 euros) s'est retournée dans la matinée, sur une place parisienne semblant faire une pause après ses gains de la veille. Pourtant, avant l'ouverture des marchés, la société de télécommunication, maison-mère de Free, avait publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre 2020 en hausse de 6,3% sur un an, à 1,42 milliard d'euros. Un chiffre à peu près conforme aux attentes des analystes de 1,425 milliard d'euros. 

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent la publication des ventes au détail d'octobre et le prix des importations d'octobre (14h30), mais également la production industrielle et taux d'utilisation d'octobre (15h15), sans oublier l'indice NAHB de la confiance des constructeurs immobiliers de novembre (16h).

Vers midi, l'euro gagne 0,11% à 1,1811 dollar.