Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs temporisent après une belle semaine boursière

AOF - 24 septembre 2018


(AOF) - Les Bourses européennes évoluent dans le rouge ce lundi, les investisseurs marquant une pause après une semaine faste. Le contexte est toujours empli de risques, qu’ils soient politiques (Brexit), budgétaires (Italie) ou commerciaux. Selon le Wall Street Journal, Pékin aurait d’ailleurs annulé la nouvelle série de négociations commerciales prévue prochainement avec Washington. Le recul moins marqué que prévu de l’IFO de septembre n’a pu contrebalancer ce fait. Vers 12h, le CAC 40 cède 0,26% à 5 479,73 points et l’EuroStoxx 50 abandonne 0,45% à 3 415,43 points

Thomas Cook chute lourdement de 19,33% à 62,80 pence sur la place de Londres, après avoir lancé un " profit warning ". Ainsi, le voyagiste britannique anticipe désormais un Ebit ajusté (" underlying Ebit ") d'environ 280 millions de livres sur son exercice 2017-2018, contre une prévision précédente avoisinant les 323 millions de livres. Si la Turquie et la Tunisie ont connu un regain de popularité cet été, les températures élevées en Europe, notamment au Nord, ont conduit les vacanciers à rester chez eux pour en profiter et à moins se rendre à l'étranger. En conséquence, Thomas Cook a eu recours à des rabais pour stimuler la demande, ce qui a pesé sur ses marges.

Le secteur français de la grande distribution est en ébullition. Dimanche soir, Casino (-1,22% à 35,60 euros) a révélé avoir été approché par Carrefour (+0,09% à 16,60 euros). Le conseil d'administration du groupe stéphanois, qui n'a pas donné suite à cette tentative, a observé que celle-ci est faite alors que le marché du titre Casino a fait l'objet de manipulations spéculatives coordonnées à la baisse d'une ampleur inédite depuis plusieurs mois. Ces propos n'ont pas plu à Carrefour qui a riposté ce matin. Le distributeur a démenti avoir sollicité Casino.


Total
(+1,38% à 55,66 euros) a fait une découverte de gaz significative sur le prospect de Glendronach, située au large du Royaume-Uni, à l'ouest des îles Shetland. Le puits a été foré à une profondeur finale de 4 312 mètres et a traversé une colonne de gaz de 42 mètres nets dans un réservoir de haute qualité datant du Crétacé inférieur. Les tests préliminaires ont confirmé la qualité du réservoir, sa perméabilité et la productivité du puits, et permettent d'estimer le volume de ressources récupérables à environ mille milliards de pieds cubes (1 tcf).


Les chiffres macroéconomiques du jour

L’indice IFO du climat des affaires a atteint 103,7 en septembre, dépassant le consensus Reuters s’élevant à 103,2, mais ressortant en dessous de son niveau d’août 103,9 (chiffre révisé de 103,8).

Vers 12h, l'euro cote 1,1769 dollar, soit une progression de 0,16%.