Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés en proie aux doutes

AOF - 08 octobre 2018


(AOF) - Les marchés actions européens se replient dans un environnement de plus en plus incertain. Les Bourses chinoises ont décroché aujourd'hui, pénalisées par le regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Signe de l'inquiétude de Pékin, la banque centrale a abaissé le taux des réserves obligatoires pour soutenir l'économie chinoise. L'incertitude persiste également en Europe après les vives critiques adressées par Bruxelles à l'Italie au sujet de son budget 2019. Vers midi, le CAC 40 cède 0,63% à 5 325,65 points. L'Euro Stoxx 50 perd 0,57% à 3 326,30 points.

Le gestionnaire d'actifs Schroders (+0,6% à 3 018 pence) a confirmé discuter une alliance dans la gestion de fortune avec la banque Lloyds Banking Group (-0,87% à 58,42 pence). Il a réagi à une information de Sky News selon laquelle Lloyds allait fusionner sa division gestion de fortune dans une nouvelle co-entreprise avec Schroders, dans laquelle elle détiendrait 50,1% du capital et le gestionnaire d'actifs, le solde. La gestion de fortune de Lloyds Banking Group représente 13 milliards de livres d'actifs sous gestion.

En hausse de 0,28% à 12,71 euros, Engie signe l'une des rares progressions du CAC 40, soutenu par la spéculation concernant une cession de sa participation dans Suez Environnement. Le titre du numéro deux mondial des services à l'environnement (+1,02% à 12,82 euros) profite également de cette information de presse. Selon les Echos, le conseil d'administration d'Engie se laisse encore du temps avant de trancher sur le sort de sa participation de 32% dans Suez Environnement.

AB Science bondit de plus de près de 24% à 4,888 euros après la publication par une équipe internationale de chercheurs d'un mécanisme jusque-ici inconnu en lien avec la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et qui corrobore l'effet protecteur du masitinib dans la SLA. Cette dernière est une maladie dégénérative rare qui entraîne une atrophie progressive et une paralysie des muscles volontaires.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Dans l’industrie, l’indice du climat des affaires s’établit à 105 en septembre, après 103 en août, a révélé la Banque de France. Dans les services, l'indice s’établit à 103 en septembre, après 102 en août. Dans le bâtiment, l’indice s’établit à 105 en septembre, après 104 en août. Selon l’indicateur synthétique mensuel d’activité (ISMA), le produit intérieur brut progresserait de 0,5% au troisième trimestre 2018 (troisième estimation, en hausse de 0,1 point).

L'indice Sentix, qui mesure le sentiment des investisseurs en zone euro, a atteint 11,4 en octobre. Les économistes tablaient sur 11,7 après 12 en septembre.

Vers midi, l'euro recule de 0,45% à 1,1482 dollar.