Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les perspectives d'un reconfinement mettent les marchés à terre

AOF - 28 octobre 2020


(AOF) - Les bourses européennes sont en pleine débâcle ce mercredi alors que le spectre du reconfinement se fait de plus en plus menaçant. Les bons résultats trimestriels de grosses écuries telles que Peugeot ou Carrefour et les rares statistiques publiées aujourd'hui (prix à l'import en Allemagne et confiance des ménages Français) n'y changent rien. Seules de bonnes nouvelles en provenance des Etats-Unis cet après-midi permettront peut-être de limiter la casse. Ainsi, à la mi-journée, le CAC 40 perd 2,43% à 4 615,65 points et l'EuroStoxx50, 2,16% à 3 004,18 points.

PSA a une nouvelle fois fait montre de ses qualités en faisant mieux que prévu au troisième trimestre 2020. En effet, le constructeur a réalisé un chiffre d’affaires de 15,45 milliards d’euros sur la période (-0,8% sur un an), dépassant le consensus de 6%. Le groupe au lion excède également les attentes de 10% dans sa division Automobile : le chiffre d’affaires y ressort à 11,96 milliards d’euros, en hausse de 1,2%. Toutefois, PSA (-3,92% à 15,54 euros) n’en récolte pas les fruits en Bourse. Dans la perspective d’un probable reconfinement, les valeurs cycliques sont sérieusement malmenées.

Carrefour (+2,35% à 13,93 euros) a fait état d'un chiffre d'affaires en croissance de 8,4% à magasins comparables à 19,69 milliards d'euros au troisième trimestre 2020, soit la meilleure performance à magasins comparables depuis au moins 20 ans. Par répartition géographique, on peut notamment relever une progression de 3,8% à magasins comparables en France à 9,676 milliards sur le trimestre ou encore +28,4% en Amérique Latine à 3,614 milliards d'euros.

Sopra Steria accumule les mauvaises nouvelles. Quelques jours après avoir été victime d'une cyber attaque, le groupe d'informatique a dévoilé une performance trimestrielle décevante. En conséquence, l'action chute de 11,21% à 103,80 euros. Au cours du troisième trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Sopra Steria s'est contracté de 4,9 % à 987,60 millions d'euros. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a reculé de 5,9 %. Les analystes étaient plus optimistes et visaient des revenus de 1,015 milliard d'euros et un revenu en repli de 5% à données comparables.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La confiance des ménages dans la situation économique a légèrement baissé en octobre, a annoncé l'Insee. L’indicateur qui la synthétise a perdu un point par rapport à septembre. À 94, il a ainsi retrouvé son niveau de juillet et août et demeure en dessous de sa moyenne de longue période (100). La part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours des douze prochains mois a en particulier diminué de 7 points. Les craintes à propos du chômage, ont, elles, augmenté de nouveau.

Les prix à l'import en Allemagne ont reculé de 4,3% sur un an en septembre. C'est moins que ce qu'anticipait le marché (-4,8%), mais cela représente une accélération par rapport au mois d'août (-4%). Sur un mois, ils ont augmenté de 0,3%, après +0,1% en août, alors qu'un repli de 0,3% était attendu.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance de la balance commerciale en septembre (13h30) ainsi que de l'évolution hebdomadaire des stocks de pétrole (15h30).

Vers midi, l'euro recule de 0,29% à 1,1745 dollar.