Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les trimestriels en soutien en attendant la BCE

AOF - 29 octobre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens évoluent autour de l'équilibre ce jeudi à la mi-séance. Si les mesures de restrictions se multiplient sur le Vieux Continent, les investisseurs saluent les publications trimestrielles de nombreux pontes de l'indice phare parisien à l'image d'Orange et Worldline. Par ailleurs, les marchés attendent les commentaires de la présidente de la BCE à 14h30. Outre-Atlantique, les nouvelles inscriptions au chômage sont attendues à 13h30. Vers 11h45, le CAC 40 grappille 0,19% à 4 579,88 points tandis que l'EuroStoxx s'effrite de 0,11% à 2 960,28 points.

En Europe, Volkswagen progresse de 2,55% à 136,9 euros sur la place de Francfort dans le sillage de ses résultats du troisième trimestre 2020. Si ces derniers ressortent en net repli en comparaison annuelle, ils s’inscrivent dans le vert et ressortent au-dessus des attentes du marché. Entre juillet et septembre 2020, le constructeur automobile allemand a dégagé un bénéfice après impôts de 2,75 milliards d'euros (-31% sur un an) et un bénéfice opérationnel (hors éléments exceptionnels) de 3,18 milliards d'euros (- 33,9%). Il en découle une marge opérationnelle de 5,4% (contre 7,8% un an plus tôt).

A Paris, Orange bondit de 6,03% à 9,594 euros et s'empare aisément de la première place du CAC 40 dans la foulée de la publication de ses résultats du troisième trimestre 2020. Les investisseurs applaudissent le retour à la croissance du chiffre d'affaires malgré la crise sanitaire, un EBITDAaL moins dégradé que l'estimations des analystes ainsi que le retour proposé à un dividende 2020 de 0,7 euro par action (dont un acompte plus généreux au mois de décembre de 0,4 euro au lieu de 0,3 euro).

Nexity (+7,24% à 24,3 euros) affiche l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120, le groupe immobilier ayant été moins que pénalisé que prévu au troisième trimestre. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 2,737 milliards d'euros, en repli de 2%. Cette évolution résulte de la performance réalisée au troisième trimestre : +6% à 1,021 milliard d'euros. Selon LCM, cette bonne performance s'explique notamment par un beau rattrapage sur l'immobilier résidentiel, en recul désormais de seulement 8,7% sur 9 mois.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, le taux de chômage s'établit à 6,2% en octobre 2020, contre un consensus de 6,3% et après 6,3% en septembre.

En zone euro, l'indice du sentiment économique est stable à 90,9 points en octobre 2020, selon les données communiquées par la Commission européenne. Les économistes tablaient sur un recul à 89,5.

La BCE fera connaitre sa décision de politique monétaire à 13h45 et tiendra une conférence de presse à 14h30.

Entre temps, l'inflation en octobre en Allemagne sera connue à 14 heures.

Aux Etats-Unis, le PIB au troisième trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendus à 13h30. Les promesses de ventes immobilières en septembre selon publiées à 15 heures.

Vers 11h45, l'euro perd 0,23% à 1,1722 dollar.