Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - L'espoir d'un accord commercial sino-américain continue de soutenir les Bourses

AOF - 09 janvier 2019


(AOF) - Les marchés actions européens progressent pour la deuxième séance consécutive, rassurés par le bon déroulement des discussions entre chinois et américains à propos de leurs différends commerciaux. Pékin a indiqué que les résultats de ces négociations, prolongées d'une journée jusqu'à aujourd'hui, seraient annoncés prochainement. A Paris, ADP recule alors que le gouvernement envisagerait de repousser la privatisation. Vers 12h10, l'indice CAC 40 gagne 1,1% à 4 825,73 points tandis que l'EuroStoxx progresse de 0,75% à 3077,91 points.

Sainsbury (+1,54% à 270 pence) a vu ses ventes de Noël reculer. Au titre de son troisième trimestre (clos le 5 janvier), la deuxième chaîne britannique, derrière Tesco, a affiché un repli de ses ventes de 0,4% par rapport à la même période l'année dernière. A périmètre comparable, le repli est de 1,1%. Un recul que le groupe attribue à un marché " très concurrentiel et très promotionnel ". Par ailleurs, Sainsbury pointe la prudence des consommateurs vis-à-vis des incertitudes autour du Brexit.

Le gouvernement envisagerait de repousser la privatisation d’ADP en raison du contexte politique et des mauvaises conditions de marché. C’est ce qu’avance aujourd’hui BFM Business. Bien entendu, les investisseurs n’ont guère apprécié la nouvelle : le titre abandonne 4,45% à 163,10 euros, accusant au passage la plus forte baisse du SBF 120. Initialement prévue pour le printemps 2019, dans le sillage de la loi Pacte, l’opération de privatisation pourrait finalement n’être lancée que début 2020, pour un bouclage en fin d’année, ajoute le média économique.

Les vents sont favorables pour Fountaine Pajot sur la place de Paris où le titre bondit de 10,39% à 102 euros, dans le sillage de ses perspectives de croissance pour l'exercice en cours qui s'achèvera le 31 août prochain. Ainsi, le volume de commandes du spécialiste des catamarans de croisière s'élève à 128,1 millions d'euros à fin décembre 2018, un chiffre en progression de 47% par rapport à la même période l'an passé. Il comprend 40,9 millions de facturations réalisées et 87,2 millions de commandes à livrer.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En décembre 2018, la confiance des ménages en France dans la situation économique baisse fortement : l’indicateur qui la synthétise perd 4 points et atteint 87, son plus bas niveau depuis novembre 2014, bien au-dessous de sa moyenne de longue période (100).

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 7,9% en novembre 2018, en baisse par rapport au taux de 8,0% d’octobre 2018 et au taux de 8,7% de novembre 2017, a annoncé Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Il était attendu à 8,1%, selon le consensus Reuters. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis octobre 2008.

Aux Etats-Unis, le compte rendu du comité de politique monétaire de la Fed des 18 et 19 décembre sera dévoilé à 20h.

A la mi-séance, l'euro gagne 0,07% à 1,1447 dollar.