Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - L'Italie pèse sur les marchés

AOF - 28 septembre 2018


(AOF) - Les marchés européens se replient, pénalisés par le niveau élevé du déficit prévu par le gouvernement italien en 2019. Il devrait représenter 2,4% du PIB, soit trois fois plus que celui visé par l'ancien gouvernement. Le ministre des Finances avait récemment évoqué 1,6%-1,8%. Au chapitre économique, l'inflation de la zone euro pour septembre est ressortie à +2,1% conformément aux attentes, mais supérieure à l'objectif de 2% fixé par la BCE. Vers midi, le CAC 40 cède 0,42% à 5 516,96 points tandis que l'Euro Stoxx 50 abandonne 0,72% à 3 424,90 points.

EasyJet recule de 0,23% à 1 322,50 pence sur la place de Londres ce midi. Si la compagnie aérienne à bas coûts a fait des commentaires favorables sur sa rentabilité annuelle, les perspectives pour 2019 s’annoncent plus délicates. Du côté des satisfactions, easyJet a annoncé que son bénéfice avant impôts annuel se situera dans le haut de sa fourchette de prévisions. Ainsi, la compagnie aérienne vise un bénéfice imposable compris entre 570 et 580 millions de livres pour son exercice 2017/2018 qui s’achèvera fin septembre.

Après avoir chuté de 37,8% hier, le concepteur d'un injecteur sans aiguille Crossject abandonne 4,69% à 1,668 euro aujourd'hui. Les investisseurs continuent de sanctionner des résultats semestriels dégradés, le nouveau décalage du calendrier d'approbation sur l'ensemble du pipeline et les incertitudes concernant l'avenir de Zenao Midazolam, un traitement d'urgence en cas de crise d'épilepsie sur le marché américain. Ce matin, Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de cours sur le titre de 4,3 à 2 euros tout en réitérant sa recommandation Conserver.

Le secteur de la publicité est mal orienté ce vendredi. Publicis perd 0,35%, Vivendi et WPP reculent respectivement de 1,02% et 1,70%. Une baisse qui s'explique en partie par la publication d'un article dans le Wall Street Journal, indiquant que le Parquet de Manhattan avait décidé d'ouvrir une enquête sur les pratiques d'achats d'espaces dans l'industrie publicitaire. L'article, qui s'appuie sur une enquête mandatée en 2016 par l'Association of National Advertisers (ANA), vise notamment Havas.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 2,1% en rythme annuel en septembre 2018, contre 2% en août selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Les économistes tablaient sur 2,1%.

Aux Etats-Unis, les revenus et la consommation des ménages en août sont attendus à 14h30, l'indice PMI de Chicago de septembre à 15h45 et la version définitive de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour septembre à 16 heures.

Ce midi, l'euro recule de 0,38% à 1,1595 dollar.