Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Rebond mesuré

AOF - 22 décembre 2020


(AOF) - Les marchés actions européens repartent à la hausse après l'accès de faiblesse d'hier. Les investisseurs semblent (un peu) rassurés par les affirmations des experts selon lesquelles les vaccins fraichement mis au point fonctionnerait contre le nouveau variant de la Covid-19. Par ailleurs, le Royaume-Uni et l'Union européenne semble sur le point de trouver un compromis sur la pêche, l'un des sujets les plus épineux des négociations concernant un accord commercial post-Brexit. Vers midi, le CAC 40 gagne 0,84% à 5 438,41 points tandis que l'Euro Stoxx 50 progresse de 0,85% à 3 477,89 points.

EasyJet (+3,4% à 782,80 pence) a trouvé un accord avec Airbus pour reporter la livraison de 22 appareils de la période 2022-2024 à la période 2027-2028. A cela s'ajoutent 15 dates de livraison qui seront modifiées au cours de la période 2022-2024 "afin de mieux répondre aux besoins saisonniers prévus", précise la compagnie dans un communiqué. De plus, EasyJet a modifié une option lui permettant de refuser jusqu'à 7 avions prévus pour 2022-2026: désormais, leur livraison devrait intervenir en 2025 et 2026, et l'échéance de l'option a été portée à décembre 2021.

En repli de 0,84% à 85,81 euros, Airbus accuse la plus forte baisse du CAC 40 à l'approche de la mi-séance. L'avionneur européen pourrait perdre jusqu'à 5 milliards de dollars de commandes si le plan de restructuration d'AirAsia X (AAX) était accepté, selon des documents judiciaires, rapporte Reuters. La compagnie malaisienne low-cost avait passé auprès de l'avionneur européen à l'été 2019 une commande ferme portant sur 12 A330-900 supplémentaires et 30 A321XLR.

Nicox gagne 3,83% à 4,34 euros. Son partenaire Bausch + Lomb a reçu l'approbation de mise sur le marché en Colombie de la solution ophtalmique de latanoprostène bunod, sous le nom de spécialité Cliropta, (produit commercialisé aux Etats-Unis sous le nom Vyzulta). Vyzulta est commercialisé aux Etats-Unis, au Canada et en Argentine et approuvé pour commercialisation dans cinq autres territoires - Colombie, Hong Kong, Mexique, Taiwan et Ukraine - pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire.

Les chiffres macroéconomiques du jour

À la fin du troisième trimestre 2020, la dette publique française, au sens de Maastricht, s'établissait à 2 674,3 milliards d'euros, soit 116,4 % du PIB, a révélé l'Insee. Après une augmentation record au deuxième trimestre (+199,9 milliards d'euros), la variation de ce trimestre (+36,1 milliards) est proche de celle de l'an dernier à la même époque (+39,6 milliards). la contribution de l'État à l'évolution de la dette s'établit à 35,7 milliards d'euros, ajoute l'Insee. L'État finance un déficit d'exécution budgétaire de 36,7 milliards, soit presque autant qu'il y a un an (31,7 milliards).

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de la nouvelle estimation du PIB au troisième trimestre. Les ventes de logements existants en novembre sont attendues à 16h.

Vers midi, l'euro abandonne 0,07% à 1,2227 dollar.