Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Rebond technique, le luxe brille

AOF - 16 octobre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens rebondissent après avoir enregistré trois séances consécutives de baisse. Cette embellie est avant tout technique tant les bonnes nouvelles continuent de faire défaut. La deuxième vague de la pandémie suscite l'inquiétude dans le monde tandis que les discussions sur plan de relance américain patinent. Au chapitre des valeurs, LVMH bondit et entraîne le reste du luxe dans son sillage grâce au net rebond des ventes de sa marque phare, Louis Vuitton, au troisième trimestre. Vers midi, le CAC 40 gagne 1% à 4 887 points. L'Euro Stoxx 50 progresse de 0,8%.

Au chapitre des valeurs européennes, Daimler s'adjuge 5,12% à 49,23 euros sur la place de Francfort, dans le sillage de ses résultats préliminaires du troisième trimestre 2020. Le constructeur automobile allemand se réjouit d'avoir nettement dépassé les attentes moyennes des analystes sur toute une série d'indicateurs. Il en va ainsi pour l'Ebit qui ressort à 3,07 milliards d'euros entre juillet et septembre 2020, contre un consensus (cité par la compagnie) de 1,95 milliard d'euros. Idem pour l'Ebit ajusté qui s'établit à 3,48 milliards d'euros, alors que le marché visait 2,498 milliards d'euros.

A Paris, LVMH bondit de 7% à 431,05 euros, emportant le reste du secteur du luxe dans son sillage. Hermès gagne près de 4% et Kering, 3,7%. Les investisseurs saluent le fort rebond des ventes de Mode & Maroquinerie, la plus importante branche du groupe (50% du chiffre d'affaires ce trimestre), mais aussi la plus rentable. Les signes encourageants de reprise observés en juin se sont confirmés au troisième trimestre dans toutes les régions, en particulier sur deux marchés clefs, les Etats-Unis et l'Asie qui est à nouveau en croissance sur la période.

Eurobio Scientific grimpe de plus de 8% à 17,05 euros après un premier semestre qualifié "d'incroyable" par le courtier LCM. Il faut reconnaître que les chiffres publiés hier soir par le spécialiste français du diagnostic sont impressionnants. Sur les six premiers mois de l'année, la "pépite française" a réalisé un bénéfice net de 25,685 millions d'euros contre... 351 000 euros, un an auparavant. Elle a bénéficié à plein de la forte demande de ses tests pour le Covid-19.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La zone euro a enregistré en août 2020 un excédent commercial de 14,7 milliards d'euros, contre 14,4 milliards un an plus tôt.

Le taux d’inflation annuel de la zone euro est confirmé à -0,3% en septembre 2020, contre -0,2% en août. Un an auparavant, il était de 0,8%.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail en septembre seront dévoilées à 14h30. La production industrielle en août et le taux d'utilisation des capacités de production seront publiés à 15h15.

Enfin, les stocks des entreprises en septembre, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour octobre (première estimation) et l'indice NAHB de la confiance des constructeurs immobiliers en octobre seront publiés à 16h.

Vers midi, l'euro gagne 0,03% à 1,1713 dollar.