Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Rebond timide

AOF - 15 novembre 2019


(AOF) - Les marchés européens voient leurs gains se réduire à l'approche de la mi-séance dans le sillage des futures sur indices américains. Pour autant, les investisseurs semblent garder espoir d'une paix commerciale. Selon la Maison Blanche, les discussions avec Pékin se poursuivent et les deux partis seraient proches d'un accord commercial. Plus globalement, les investisseurs estiment qu'il est de l'intérêt des deux pays de conclure un pacte au vu des conséquences de cette guerre commerciale sur la conjoncture. Le CAC 40 gagne 0,22% à 5 914 points. L'Euro Stoxx 50 progresse de 0,2% à 3 696 pts.

Orange envisagerait la scission de ses tours mobiles. C'est ce que révèle le Financial Times. L'opérateur français aurait ainsi décidé de les placer au sein d'une entité séparée. Sa valorisation pourrait alors grimper de 10 milliards d'euros. L'annonce suscite l'enthousiasme à la Bourse de Paris, où Orange gagne 2,24% à 14,60 euros et prend la tête du CAC 40. "L'appétit actuel des fonds d'infrastructure révèle bien la valeur intrinsèque des réseaux télécoms", avait indiqué en mai le président directeur général d'Orange, Stéphane Richard.

Vallourec chute de plus de 7% à 2,41 euros malgré des résultats trimestriels en amélioration. Les investisseurs prennent prétexte de l'absence de prévisions chiffrées pour prendre leurs bénéfices sur un titre qui affiche encore un bond de 50% depuis le début de l'année. Par ailleurs, UBS observe dans une note que le résultat brut d'exploitation a bénéficié d'une reprise de provisions. En excluant, cet élément, l'indicateur ressort à 73 millions, soit légèrement inférieur au consensus. Le fabricant de tubes sans soudure en acier destiné à l'industrie pétrolière a réduit au troisième trimestre sa perte nette à 60 millions d'euros contre -92 millions un an plus tôt. Le résultat brut d'exploitation a pratiquement doublé à 84 millions tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 1,6 milliard.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est établi à 0,7% en octobre 2019, contre 0,8% en septembre, a confirmé ce matin Eurostat. Un an auparavant, il était de 2,3%.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de l'indice manufacturier de la Fed de New-York en novembre et des ventes au détail en octobre.

La production industrielle et taux d'utilisation des capacités de production en octobre seront dévoilés à 15h15.

Vers midi, l'euro est stable à 1,1025 dollar.