Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Timide rebond avant le FMI

AOF - 09 avril 2019


(AOF) - En repli à l'ouverture, les principaux marchés actions européens sont repartis, timidement, à la hausse à l'approche de la mi-séance. Les dernières actualités en provenance de Bruxelles concernant le Brexit sont positives. Si Theresa May parvient à trouver un compromis au Royaume-Uni, l'Union européenne est prête à accorder le délai demandé par la Première Ministre. Pour autant, la tendance boursière pourrait s'inverser dans le cas où le FMI annonçait une nette révision à la baisse de ses perspectives mondiales. Le CAC 40 gagne 0,2% à 5 483 points et l'Euro Stoxx 50, 0,33% à 3 449 points.

Novartis perd plus de 10% à 85,25 francs suisses après la scission, réalisée aujourd'hui, de sa filiale d'ophtalmologie Alcon, dont la cotation n'est pas encore disponible. Les actionnaires du laboratoire suisse ont reçu une action Alcon pour cinq actions détenues, une parité d'échange faisant ressortir une capitalisation boursière d'Alcon d'environ 24,5 milliards de francs suisses. Le spécialiste de l'ophtalmologie est un leader mondial. Son chiffre d'affaires a atteint l'an dernier près de 7 milliards de dollars, soit 30% de parts d'un marché en hausse de 4% par an.

Le bureau du représentant américain au commerce (USTR) a dévoilé hier une liste de produits européens susceptibles de faire l'objet de droits de douane en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus. Les avions du géant aéronautique européen et leurs pièces figurent sur cette liste en première place, suivi, entre autres, par des fromages et des vins. Cela se traduit par une baisse de 1,36% à 119,12 euros pour Airbus sur la place de Paris. Airbus et Boeing se reprochent mutuellement de bénéficier de subventions publiques illégales devant l'OMC.

Nexans gagne 2,36% à 29,90 euros sur la place de Paris et signe la plus forte hausse du SBF 120, dans le sillage d'un problème rencontré par Prysmian (-2,09 à 16,66 euros ) sur le projet WesternLink. Il s'agit d'un câble sous-marin haute tension, qui relie le nord du Pays de Galles à l'Ecosse. Selon le groupe italien, les systèmes de protection se sont déclenchés lors d'essais de mise en service. Ainsi, des travaux d'enquête ont rapidement commencé pour résoudre le problème qui a causé le déclenchement.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les perspectives économiques mondiales du FMI seront dévoilées à 15h aux Etats-Unis.

Vers midi, l'euro progresse de 0,1% à 1,1272 dollar.