Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - De nouveaux records journaliers pour le S&P et le Nasdaq

AOF - 03 décembre 2020


(AOF) - Les indices américains affichent de timides hausses ce jeudi, tiraillés entre les bons chiffres de l'emploi et des PMI dans les services, et la situation sanitaire toujours très préoccupante. Cela suffit toutefois à envoyer le S&P500 et le Nasdaq vers de nouveaux records journaliers, alors que le Dow Jones a franchi une nouvelle fois à la barre symbolique des 30 000 points. Les investisseurs continuent également de suivre de près les négociations au Congrès sur le nouveau plan de relance. A la mi-séance, le Dow Jones, le S&P500 et le Nasdaq gagnent respectivement 0,58%, 0,26% et 0,51%.

3M a annoncé une restructuration visant à réduire ses coûts et à accélérer l'innovation. Dans ce cadre, 2 900 postes vont être supprimés au niveau mondial pour des charges de restructuration, avant impôts, comprises entre 250 et 300 millions de dollars, dont 120 à 150 millions au quatrième trimestre. 3M compte ainsi économiser entre 200 et 250 millions de dollars par an, dont de 75 à 100 millions de dollars en 2021. En Bourse, l'action du groupe industriel gagne 0,84% à 173,29 dollars au sein de marchés américains en légère hausse.

Les chiffres économiques du jour


L'indice ISM dans les services au mois de novembre s'est établi à 55,9, contre 56,6 en octobre et un consensus de 56.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) dans les services, établi par IHS/Markit, s'est établi à 58,4 en novembre, contre 56,9 au mois d'octobre et un consensus de 57,7. L'indice PMI composite est, lui, ressorti à 58,6, après 56,3 en octobre et 57,9 attendu par le marché.

Les Etats-Unis ont compté 712 000 demandeurs d'emploi supplémentaires lors de la semaine se terminant le 28 novembre 2020. Le consensus tablait sur 775 000, après 778 000 lors de la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


3M

Le groupe industriel 3M a annoncé une restructuration visant à réduire ses coûts et à accélérer l'innovation. 2 900 postes devraient être ainsi supprimés au niveau mondial pour des charges de restructuration, avant impôts, comprises entre 250 et 300 millions de dollars, dont 120 à 150 millions au quatrième trimestre. 3M compte ainsi économiser entre 200 et 250 millions de dollars par an, dont de 75 à 100 millions de dollars en 2021.

ALIBABA / BAIDU / TENCENT
La Chambre des représentants des États-Unis a approuvé à l'unanimité un projet de loi interdisant les transactions sur les actions de sociétés étrangères cotées à Wall Street, dont les documents d'audit ne sont pas inspectés par les autorités de réglementation américaines pendant trois années consécutives. La mesure a été adoptée par le Sénat en mai et devrait être promulguée par le président Trump. Les groupes chinois présents à Wall Street sont particulièrement visés par cette loi.

AMC ENTERNAINMENT
AMC Entertainment a déclaré, dans un document réglementaire déposé auprès de la SEC, qu'il pourrait vendre de temps à autre jusqu'à 200 millions d'actions de classe A. La vente pourrait s'effectuer en une ou plusieurs séries d'émissions et selon des modalités à déterminer au moment de l'offre. Sur la base du cours de clôture de l'action de mercredi de 4,32 dollars, l'offre pourrait valoir jusqu'à 864 millions de dollars. Les bénéfices seraient utilisés pour les besoins généraux de l'entreprise, tels que le désendettement, le fonds de roulement ou les dépenses d'investissement.

CHEVRON
Chevron Corporation a annoncé un programme d'investissement et de dépenses d'exploration de 14 milliards de dollars pour 2021 et a abaissé ses prévisions à long terme dans une fourchette comprise entre 14 et 16 milliards de dollars par an jusqu'en 2025. Le groupe pétrolier visait précédemment des investissements annuels compris entre 19 et 22 milliards de dollars, hors Noble Energy racheté cette année. 300 millions de dollars en 2021 seront alloués aux investissements visant à faire avancer la transition énergétique.

DOLLAR GENERAL
Au cours du troisième trimestre de son exercice (clos fin octobre), Dollar General a enregistré un bénéfice net de 574,3 millions de dollars, soit 2,31 dollars par action, contre 365,6 millions, ou 1,42 dollar par action, un an plus tôt. Le consensus FactSet attendait un BPA de 2,02 dollars. Les ventes du distributeur discount ont, elles, grimpé de 17% à 8,2 milliards de dollars, contre 8,14 milliards attendus. La croissance des ventes à périmètre constant ont également dépassé le consensus, s'établissant à +12,2% contre +11,4% escomptés.

ELI LILLY
Eli Lilly a annoncé mercredi soir que le gouvernement américain avait commandé 650 000 doses supplémentaires de son traitement aux anticorps contre la Covid pour 812,5 millions de dollars. Les livraisons s'étaleront jusqu'au 31 janvier 2021 et 350 000 doses seront livrées en décembre. Ce traitement nommé Bamlanivimab a récemment reçu une autorisation d'urgence de la FDA pour traiter les formes légères à modérées des patients qui présentent un risque élevé d'évolution vers des formes plus graves, voire l'hospitalisation.

TESLA
Après avoir baissé de 2,73 % mercredi, le titre Tesla devrait nettement se redresser ce jeudi sur la place de New York. Le constructeur américain de véhicules électriques bénéficie, en effet, d’une note favorable d’analyste. Selon une source de marché, Goldman Sachs a relevé son opinion de Neutre à Acheter sur la valeur, tout en boostant son objectif de cours de 455 à 780 dollars. Rappelons que Tesla fera son entrée au sein du prestigieux S&P 500, le 21 décembre prochain.