Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Début de semaine piano piano

AOF - 08 avril 2019


(AOF) - Wall Street est reparti à la baisse ce lundi après un début d'avril tonitruant. Les investisseurs marquent une pause à l'orée d'une semaine riche en événements avec la publication des "minutes" de la dernière réunion de la Fed, la réunion de politique monétaire de la BCE, un sommet européen extraordinaire concernant le Brexit et, vendredi, les premiers résultats trimestriels des sociétés américaines. Au chapitre des valeurs, la nette baisse de Boeing (-3,9%) et GE (-6,5%) pèse sur les indices. Vers 17h15, le Dow Jones recule de 0,45% à 26 305 points. Le Nasdaq perd 0,21% à 7 922 points.

General Electric chute de plus 6,5% à 9,35 dollars, pénalisé par deux mauvaises nouvelles. En premier lieu, JPMorgan a dégradé sa recommandation sur le conglomérat industriel de Neutre à Sous-pondérer et abaissé son objectif de cours de 6 à 5 dollars sur un titre qui affiche un gain de 55% par rapport à son plus bas de décembre dernier. Le broker estime que la plupart des investisseurs sous-estiment l'importance des défis que le groupe doit relever et les risques sous-jacents auxquels il est confronté.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie ont reculé de 0,5% en février. Les économistes tablaient sur une baisse de 0,6% après une croissance nulle en janvier (chiffre révisé de +0,1%).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN AIRLINES
American Airlines annonce qu'il continuerait à annuler 90 vols par jours jusqu'au 5 juin en raison de l'immobilisation de ses 24 Boeing 737 MAX. Ces derniers sont maintenus au sol après le crash de deux appareils de ce type au cours des cinq derniers mois.

APPLE/INTEL/HP
Les ventes combinées de PC, tablettes, ordinateurs ultramobiles et téléphones mobiles devraient être stables en 2019 à 2,22 milliards d’unités, selon le bureau d’études Gartner. Le marché des PC devrait reculer de 0,6% cette année à 258 millions d’unités tandis que celui des téléphones mobiles devrait reculer de 0,5% à 1,8 milliard d’appareils.

BOEING
L’avionneur a annoncé la réduction de 20% sa production mensuelle de 737 MAX dans le sillage des récents accidents de Lion Air et d’Ethiopian Airlines impliquant ce modèle. Ainsi, la cadence de production passera à 42 avions par mois. Selon le groupe, les accidents ont été causés par "une chaine d’évènements" dont le point commun est une défaillance liée à l'activation erronée de la fonction MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) de l'avion. "Nous avons la responsabilité d'éliminer ce risque et nous savons comment le faire", a affirmé Boeing.

GENERAL ELECTRIC
Le géant industriel américain est attendu en baisse après l'annonce selon laquelle les autorités antitrust de l'Union européenne ont infligé aujourd'hui une amende de 52 millions d'euros au groupe américain pour avoir fourni des informations trompeuses lors du rachat du fabricant danois de pales pour éoliennes, LM Wind, il y a deux ans.