Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé, Airbnb en vedette

AOF - 10 décembre 2020


(AOF) - Wall Street évolue en ordre dispersé. Les valeurs traditionnelles sont pénalisées par l’annonce d’une hausse plus marquée que prévu des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage. Cette mauvaise nouvelle rappelle l’impact de la pandémie sur la première économie du monde. De plus, la détérioration de la situation sanitaire observée ces derniers jours est de mauvais augure pour l’emploi au cours des prochaines semaines. Le Nasdaq en revanche, bénéfice notamment de l'IPO d'Airbnb. Vers 17h30, le Dow Jones cède 0,08% à 30 053 points tandis que le Nasdaq gagne 0,66% à 12 421 points.

C’est l’heure du « check-in » pour Airbnb. La plate-forme américaine de location de logements entre particuliers va en effet faire son entrée ce jeudi à Wall Street. Cette introduction en Bourse se fera au prix de 68 dollars par action. C’est bien au-dessus de la fourchette indicative qui était comprise entre 56 et 60 dollars. Cette dernière avait d’ailleurs été relevée. Au total, Airbnb va lever près de 3,5 milliards de dollars, via l’émission de plus de 50 millions de titres, et afficher une valorisation dépassant largement les 40 milliards de dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, l'inflation "core", soit hors énergie et alimentaire, s'est établie à 0,2% en novembre. Les économistes tablaient sur +0,1% après +0,2% en octobre. Sur un an, elle s'établit à 1,6% conformément au consensus après +1,6% en octobre. L'inflation est ressortie à 0,2% contre un consensus de +0,1% après +0,2% en octobre. Sur un an, elle atteint 1,2% contre un consensus de 1,1% après 1,2% en octobre.

Aux Etats-Unis, 853 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées. Les économistes tablaient sur 725 000 après 716 000 la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIRBNB
C'est le grand jour pour Airbnb. La plate-forme américaine de location de logements entre particuliers va faire son entrée à Wall Street. Cette introduction en Bourse se fera au prix de 68 dollars par action. C'est bien au-dessus de la fourchette indicative qui était comprise entre 56 et 60 dollars. Cette dernière avait d'ailleurs été relevée. Au total, Airbnb va lever environ 3,5 milliards de dollars, via l'émission de 51 millions de titres, et afficher une valorisation maximale de 47 milliards de dollars.

AMAZON
La CNIL a sanctionné la société Amazon Europe Core d'une amende de 35 millions d'euros pour avoir déposé des cookies publicitaires sur les ordinateurs d'utilisateurs à partir du site amazon.fr sans consentement préalable et sans information satisfaisante. Plusieurs contrôles, notamment en ligne concernant le site web amazon.fr, ont permis de constater que lorsqu'un utilisateur se rendait sur ce site, des cookies étaient automatiquement déposés sur son ordinateur, sans action de sa part. Plusieurs de ces cookies poursuivaient un objectif publicitaire.

AT&T
Le géant américain des télécoms et des médias AT&T a annoncé aujourd'hui la vente à Sony de 100% des parts de sa filiale Ellation Holdings, qui exploite notamment Crunchyroll, un distributeur, éditeur et plateforme de streaming spécialisée dans les mangas et les animés japonais. Le montant de la transaction est de 1,175 milliard de dollars. Crunchyroll compte plus de 90 millions d'utilisateur, dont plus de 3 millions pour son service de SVOD, dans 200 pays à travers le monde.

FACEBOOK
L'action Facebook a perdu 1,93% à 277,92 dollars hier et a poussé dans le rouge l'indice Nasdaq. Le plus important réseaux social mondial est dans le collimateur des autorités de la concurrence américaine (FTC) et de 46 Etats américains, qui l'accusent de pratiques anti-concurrentielles.

GILEAD
Gilead Sciences a signé un accord en vue d'acquérir la biotech allemande MYR pour 1,15 milliard d'euros en cash. La biotech américaine pourrait régler plus tard jusqu'à 300 millions d'euros supplémentaires en fonction de plusieurs paramètres, notamment le feu vert de la FDA à un traitement contre une forme sévère d'hépatite nommé Hepcludex. Gilead s'attend à ce que cette acquisition soit neutre sur son bénéfice par action dans les deux premières années et légèrement positive après.

GOOGLE
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a sanctionné la société Google d'un montant total de 100 millions d'euros d'amende, notamment pour avoir déposé des cookies publicitaires sur les ordinateurs d'utilisateurs du moteur de recherche google.fr sans consentement préalable ni information satisfaisante.

PFIZER
Le calendrier s'accélère pour Pfizer et son partenaire allemand BioNTech aux Etats-Unis. Un comité d'experts indépendants se réunit aujourd'hui pour donner, à priori, un avis favorable sur le vaccin. Les documents publiés mardi soir par la FDA ont montré que le vaccin était bel et bien efficace et qu'il ne présentait pas de dangers majeurs. Dans ce cadre, la FDA devrait suivre l'avis des experts et donner son feu vert demain ou samedi. Dès lors, le gouvernement américain pourrait commencer à vacciner dans la foulée.

STARBUCKS
Starbucks a confirmé sa prévision pour 2021, tablant sur un rebond significatif de ses résultats. Lors d'une conférence virtuelle avec des investisseurs, le géant du café a dit tabler sur un BPA compris entre 2,34 et 2,54 dollars et sur un BPA ajusté compris entre 2,7 et 2,9 dollars. Les analystes tablent sur un BPA ajusté de 2,81 dollars. Pour 2022, le groupe s'attend à une croissance 'hors norme" de plus de 20% de son BPA ajusté et une croissance de 10% à 12% lors des deux exercices suivants. Il tablait auparavant sur une hausse de 10% pour 2023 et 2024.