Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La circonspection l'emporte avant la décision de la Fed

AOF - 18 septembre 2019


(AOF) - Wall Street évolue sur une note prudente mercredi, alors que s’approche à grands pas la décision de la Fed. Les investisseurs semblent avoir déjà acté une nouvelle baisse des taux d’un quart de point. Ils seront donc surtout sensibles à l’intervention de Jerome Powell qui suivra : jusqu’à quel point son discours sera-t-il accommodant ? En parallèle, les craintes sur la production pétrolière en Arabie Saoudite s’apaisent. Côté valeurs, les résultats d’Adobe et FedEx sont sanctionnés. Vers 17h30, le Dow Jones cède 0,25% à 27 044,28 points et le Nasdaq Composite perd 0,36% à 8 156,79 points.

FedEx a révisé ses perspectives de bénéfice annuel à la baisse dans le sillage d’un premier trimestre décevant. Le spécialiste américain de la livraison de colis est affecté par les tensions commerciales et l’affaiblissement de la conjoncture mondiale. A Wall Street, les investisseurs s’inquiètent: le titre chute de 13,87% à 149,26 dollars. Sur les trois premiers mois de son exercice, Fedex a dégagé un bénéfice net de 745 millions de dollars en repli par rapport à 835 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté ressort pour sa part à 3,05 dollars contre 3,46 dollars.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, 1,364 million de mises en chantier ont été comptabilisées en août 2019 en rythme annuel. Les économistes tablaient sur 1,250 million après 1,215 million en juillet. Par ailleurs, 1,419 million de permis de construire ont été enregistrés. Les économistes tablaient sur 1,300 million après 1,317 million en juillet.

A 20h, sera connue la décision de politique monétaire de la Fed.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ADOBE
L'éditeur de logiciels d'édition Adobe a dévoilé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, mais des objectifs décevants. Au troisième trimestre, clos fin août, son bénéfice net s'est établi à 792,76 millions de dollars, ou 1,61 dollar par action, contre 666,29 millions de dolalrs (1,34 dollar par action) un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 2.05 dollars, ce qui est supérieur au consensus FactSet s’élevant à 1,97 dollar. Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 24% pour atteindre le niveau record de 2,83 milliards.

FEDEX

FedEx est attendu en baisse à Wall Street dans le sillage d'un premier trimestre affecté par les tensions commerciales et l'affaiblissement de la conjoncture mondiale. Ainsi, sur la période, le spécialiste américain de livraison de colis a dégagé un bénéfice net de 745 millions de dollars en repli par rapport à 835 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté ressort pour sa part à 3,05 dollars contre 3,46 dollars. Quant au chiffre d'affaires, il atteint 17,05 milliards de dollars, quasiment stable par rapport au premier semestre 2018.

ZYNGA

JPMorgan a entamé le suivi de Zynga avec une recommandation Neutre et un objectif de cours de 7 dollars. Dans un marché mondial en pleine croissance, le bureau d'études pense que Zynga offre une base relativement stable de jeux mobiles. Il ajoute qu'elle dispose d'une trésorerie de 1,4 milliard de dollars pour réaliser des opérations de fusions & acquisitions. " Au fur et à mesure que Zynga grossira, il lui faudra, pour que les fusions et acquisitions aient un impact, s'intéresser soit à des sociétés plus grandes et plus matures, soit à un plus grand nombre de petits développeurs ", explique-t-il. Le broker s'attend à ce que l'entreprise donne la priorité à ces derniers, là où son succès est le plus probant.