Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La hausse s'accélère

AOF - 04 février 2020


(AOF) - Les marchés actions américains progressent nettement et accroissent leurs gains. Sur fond de nouvelles injections de liquidité de la part de la Banque de Chine, les investisseurs parient sur la résilience de l'économie mondiale face au coronavirus. Logiquement les valeurs les plus cycliques, comme Caterpillar et Dow, sont bien orientées. Au sein de ce marché haussier, Alphabet, société-mère de Google, fait tendance à part en raison de revenus décevants. Vers 17h30, l’indice Dow Jones gagne 1,74% à 28 894,49 points tandis que le Nasdaq Composite prend 1,98% à 9 457,03 points.

Alphabet, société-mère de Google, perd 3,76% à 1430 dollars, figurant ainsi dans les derniers rangs de l’indice S&P500. Si la célèbre firme Internet a continué à faire des efforts de transparence en communiquant pour la première fois les chiffres d’activité de YouTube et de son activité Cloud, elle a dévoilé des revenus et un résultat opérationnel décevants au quatrième trimestre. Sur les trois derniers mois de 2019, le groupe américain a enregistré un bénéfice net de 10,67 milliards de dollars, soit 15,35 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 8,948 milliards de dollars, soit 12,77 dollars par action, un an plus tôt. 


Les chiffres économiques du jour

Les commandes à l’industrie ont progressé de 1,8% en décembre, à comparer avec un consensus Briefing.com de +1,1%. Elles avaient baissé de 1,2% en novembre, chiffre révisé de -0,7%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALPHABET

Alphabet, société-mère de Google, devrait baisser à Wall Street en raison de revenus et de résultats opérationnels décevants au quatrième trimestre. La célèbre firme Internet a enregistré un bénéfice net de 10,67 milliards de dollars, soit 15,35 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 8,948 milliards de dollars, soit 12,77 dollars par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action est supérieur au consensus s'élevant à 12,53 dollars, mais il n'est pas certain que les deux chiffres soient directement comparables.

CONOCOPHILLIPS
ConocoPhillips a publié un bénéfice par action ajusté de 0,76 dollar au quatrième trimestre 2019 contre un consensus FactSet à 0,80 dollar. Au dernier trimestre 2018 le BPA ajusté était de 1,13 dollar, ce qui représente une chute de près de 33%. Le bénéfice net ajusté du dernier trimestre est de 800 millions de dollars contre 1,3 milliard de dollars un an plus tôt. Le spécialiste de l'extraction, du transport et de la transformation de pétrole explique cette baisse par une moindre production ainsi qu'une baisse des prix de vente.

FERRARI

Ferrari a publié ses résultats 2019. Ainsi, le constructeur de voitures de luxe a dégagé un bénéfice net de 699 millions d'euros l'an dernier, soit une baisse de 11% sur un an. Pour sa part, le chiffre d'affaires s'établit à 3,77 milliards d'euros, en progression de 10%. Compte tenu de ces éléments, le constructeur de bolides a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2020.

RALPH LAUREN
Le groupe de confection Ralph Lauren a publié des résultats meilleurs que prévu et devrait fortement progresser à l’ouverture. Au troisième trimestre, clos fin décembre, la marque américaine a ainsi réalisé un bénéfice net de 334,1 millions de dollars (4,41 dollars par action), à comparer avec 120 millions de dollars (1,48 dollar par action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 2,86 dollars, supérieur de 41 cents au consensus FactSet.

MGM/WYNN RESORTS
Lors de l’ouverture des marchés actions américains, les valeurs du secteur des casinos, à l’image de Wynn Resorts ou MGM Resorts, seront à surveiller. En effet, Macao, capitale mondiale du jeu, a demandé aux exploitants de casinos de suspendre leurs activités pour deux semaines afin d’endiguer la propagation de l’épidémie de coronavirus.