Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La trêve sino-américaine saluée avec modération

AOF - 03 décembre 2018


(AOF) - Les marchés américains sont bien orientés, sans pour autant être euphoriques. Ils saluent la trêve de 90 jours signée par les présidents chinois et américain. Ils ont convenu pendant cette période de ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et de trouver un accord sur le commerce. Rien n'est cependant encore réglé, les marchés ont simplement gagné un répit. En attendant les firmes les plus exposées au commerce mondial, comme Boeing, font la course en tête. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,53% à 25 674,38 points et le Nasdaq Composite, 1,01% à 7 403,81 points.

Microsoft et Apple se disputent la place de première capitalisation mondiale. Le numéro un mondial des logiciels avait ravi sa couronne au fabricant des iPhone vendredi soir en clôture, mais le second reprend l’avantage aujourd’hui. Microsoft pèse 861,6 milliards de dollars en Bourse et Apple 868,40 milliards de dollars. Apple (+2% à 182,15 dollars) bénéficie aujourd’hui la trêve commerciale annoncée ce week-end et pour 90 jours entre les Etats-Unis et la Chine.

Les chiffres économiques du jour

Les dépenses de construction ont reculé de 0,1% en octobre 2018, comme en septembre aux Etats-Unis. Elles étaient attendues en progression de 4% par le consensus Reuters.

La croissance dans le secteur manufacturier a enregistré une accélération inattendue en novembre aux Etats-Unis, selon l’Institute of Supply Management.
L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur est ressorti à 59,3 contre 57,7 en octobre et un consensus Reuters s’élevant à 57,6.

La croissance dans le secteur manufacturier a ralenti en novembre aux Etats-Unis, selon le bureau d’études, IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur est ressorti à 55,3 contre 55,7 en octobre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


APPLE

Le marché mondial des smartphones a cru de 1,4% à 389 millions d'unités au troisième trimestre grâce aux fabricants chinois, a indiqué le bureau d'études Gartner. "Si nous avions retiré Huawei et Xiaomi de la liste des fournisseurs mondiaux de smartphones, les ventes de smartphones auraient diminué de 5,2 % ", a déclaré Anshul Gupta, directeur de recherche chez Gartner.

QUALCOMM
Le spécialiste des puces pour smartphones, Qualcomm, a rejeté toute idée de relance de son projet de rachat de NXP Semiconductors. Selon une déclaration de la Maison Blanche, le président chinois, Xi Jinping, s’est dit « ouvert à l’approbation » de la transaction ce week-end. Qualcomm a jeté l’éponge fin juillet n’ayant pas obtenu l’autorisation de la Chine alors qu’il proposait 44 milliards de dollars. Au lieu de racheter NXP, Qualcomm va procéder à des rachats d’actions pour 30 milliards de dollars.

TESARO
Tesaro devrait bondir à l'ouverture. Le titre du laboratoire spécialisé dans l'oncologie, qui a clôturé vendredi dernier à 46,38 dollars, a reçu une offre de rachat du britannique GlaxoSmithKline au prix de 75 dollars par action, soit 5,1 milliards de dollars au total.