Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Le Dow Jones atteint de nouveaux records

AOF - 16 avril 2021


(AOF) - Les marchés américains sont majoritairement orientés à la hausse en cette fin de semaine. Leur essor continue d'être favorisé par de nouvelles statistiques, en l’occurrence aujourd'hui les données immobilières ainsi que l'indice de confiance du Michigan, et des résultats d'entreprises meilleurs que prévu. La banque Morgan Stanley et le spécialiste de l'aluminium Alcoa ont dépassé les attentes au premier trimestre. Alors que le Dow Jones atteint de nouveaux records en progressant de 0,3% à 34 137,47 points, le Nasdaq affiche lui un léger repli de 0,16%.

Dernière grande banque américaine à présenter ses comptes trimestriels, Morgan Stanley a surpassé les attentes, mais cède pourtant 0,74% à 80,22 dollars. Les investisseurs n'ont en effet pas été surpris, Citigroup, JPMorgan, Goldman Sachs et Bank of America ayant fait de même et pour les mêmes raisons. Morgan Stanley a bénéficié du sentiment d'euphorie sur les marchés actions, qui a dopé le courtage et le conseil pour les introductions en Bourse. La banque a fait cependant un faux pas en perdant 911 millions de dollars en raison de la déconfiture du hedge fund Archegos Capital.

Les chiffres économiques du jour


1,766 million de permis de construire ont été enregistrés en rythme annuel aux Etats-Unis en mars, ce qui est supérieur au consensus Briefing de 1,75 million. Le chiffre de février a été révisé de 1,68 million à 1,72 million.

1,739 million de mises en chantier ont été enregistrées en rythme annuel aux Etats-Unis en mars, ce qui est supérieur au consensus Briefing de 1,621 million. Le chiffre de février a été révisé de 1,421 million à 1,457 million.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan est ressorti à 86,5 après 84,9 en mars. Le consensus attendait 89,6.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ALCOA

En 2021, Alcoa a réalisé son meilleur premier trimestre depuis 2018. Le fabricant d'aluminium a salué des perspectives solides liées à la reprise et à l'accroissement de la demande. Le groupe a dégagé un bénéfice net de 175 millions de dollars, ou 93 cents par action, contre 80 millions, ou 43 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 79 cents contre une perte de 43 cents un an plus tôt. Les analystes tablaient sur 45 cents. Le chiffre d'affaires est ressorti à 2,87 milliards après 2,38 milliards il y a un an. Le consensus était de 2,63 milliards.

ELI LILLY

Eli Lilly a demandé l'annulation de d'autorisation d'urgence accordée par la FDA à son traitement par anticorps bamlanivimab pour le Covid-19. Le laboratoire américain s'est aperçu que ce traitement fonctionnait mieux associé à un autre de son portefeuille : l'étesevimab. Le cocktail est plus efficace pour neutraliser les effets des variants britannique, d'Afrique du Sud, et brésilien. Il est également plus efficace contre le variant californien, qui représente actuellement 50% des cas de virus en Californie et plus de 10% des cas dans d'autres Etats.

FEDEX

Une fusillade a éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi dans un entrepôt appartenant à FedEx, situé près de l'aéroport international de la ville d'Indianapolis, et où travaillent environ 4 000 employés. Selon les autorités, au moins huit personnes, dont l'auteur présumé du massacre, ont perdu la vie, et quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement. Les raisons et les circonstances de cette fusillade restent encore à élucider. La société de livraison de colis a déclaré dans un communiqué coopérer avec la police et envoyer ses pensées aux victimes.


JOHNSON & JOHNSON
Johnson & Johnson a contacté en privé ses concurrents du vaccin contre le Covid-19 afin de leur proposer d'allier leurs efforts pour étudier les risques liés à la formation de caillots de sanguin observée chez quelques vaccinés, révèle le Wall Street Journal. Selon le quotidien économique, Pfizer et Moderna ont décliné cette proposition, arguant de la sureté de leurs propres vaccins. AstraZeneca, qui partage les mêmes problèmes que le laboratoire américain, a accepté.

MORGAN STANLEY

Dernière grande banque américaine à présenter ses comptes trimestriels, Morgan Stanley a surpassé les attentes grâce à ses métiers de marché et sa banque d'investissement. Au premier trimestre, elle a enregistré un bénéfice net, part du groupe, en progression de 143% à 4,12 milliards de dollars, soit 2,19 dollars par action. Celui-ci est supérieur au consensus FactSet de 1,72 dollar. Les comptes sont aussi soutenus par les acquisitions d'E*TRADE et d'Eaton Vance. Les revenus ont flambé de 61% à 15,72 milliards de dollars alors que le marché visait seulement 14,1 milliards de dollars.


WALMART
Walmart a annoncé avoir investi dans Cruise, une société basée à San Francisco qui développe des services de conduite autonome grâce à sa flotte de voitures entièrement électriques. Cet investissement devrait permettre au numéro un mondial de la grande distribution de développer un écosystème de livraison du dernier kilomètre qui soit rapide, peu coûteux et évolutif. Le premier projet pilote a été lancé en novembre dernier dans l'Arizona. Le montant de l'investissement n'a pas été dévoilé.