Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés actions américains suspendus au discours de Jerome Powell

AOF - 31 juillet 2019


(AOF) - Wall Street évolue proche de l'équilibre alors que s’approche à grands pas la décision de la Réserve fédérale. Les investisseurs semblent avoir déjà acté une baisse des taux d’un quart de point. Ils seront donc surtout sensibles à l’intervention de Jerome Powell qui suivra : jusqu’à quel point son discours sera-t-il accommodant ? Du côté des résultats trimestriels, Apple est le grand gagnant du jour. Côté statistiques, le rapport ADP sur l’emploi n’a pas déçu. Vers 17h20, le Dow Jones grappille 0,04% à 27 209,67 et le Nasdaq Composite avance de 0,21% à 8 291 points.

A l'approche de la mi-séance, Apple grimpe de 4,56% à 218,31 dollars à Wall Street après avoir dévoilé des résultats solides au titre du troisième trimestre de son exercice décalé, ainsi que des perspectives supérieures aux attentes du marché pour le quatrième trimestre. Ainsi, entre avril et juin, le fabricant des Iphones a publié un bénéfice net de 10 milliards de dollars, ou 2,18 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 11,5 milliards de dollars, ou 2,34 dollars par action, lors de la même période de l’exercice précédent. Le consensus visait un bénéfice par action de 2,10 dollars.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, l'enquête ADP révèle que le secteur privé américain a créé 156 000 emplois en juillet 2019. Le consensus Reuters tablait sur 150 000 après 112 000 (chiffre révisé de 102 000) en juin.

A 20h, la Fed rendra sa décision de politique monétaire.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE

Apple a dévoilé mardi soir des résultats supérieurs aux attentes au titre du troisième trimestre de son exercice en cours. Ainsi, le fabricant des Iphones a publié un bénéfice net de 10 milliards de dollars sur la période, ou 2,18 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 11,5 milliards de dollars, ou 2,34 dollars par action, lors de la même période de l'exercice précédent. Le consensus visait un bénéfice par action de 2,10 dollars.

FIAT-CHRYSLER

Fiat Chrysler Automobiles a fait part mercredi de ses résultats du deuxième trimestre 2019. Ainsi, le constructeur italo-américain a publié un bénéfice net de 793 millions d'euros sur la période, contre 694 millions un an plus tôt. Cela représente un bénéfice par action de 50 cents contre 44 cents lors du deuxième trimestre 2018. Pour sa part, le chiffre d'affaires du constructeur automobile s'établit à 27,61 milliards d'euros au deuxième trimestre 2019, soit une baisse de 3% sur un an.

SPOTIFY
Spotify a enregistré une croissance des abonnés légèrement plus lente que ce que les investisseurs avaient espéré au deuxième trimestre. Ainsi, le groupe a terminé la période avec 108 millions d’abonnés à son service premium (+31%), un chiffre inférieur aux 108,5 millions prévus par les analystes. Au total, le nombre d’utilisateurs actifs dépasse tout de même les attentes. Celui-ci a grimpé de 29% à 232 millions, supérieur aux 227,7 millions attendus. La majorité de ces personnes utilisent la version gratuite du service.