Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés américains dans le vert entre le PIB et les résultats de sociétés

AOF - 26 juillet 2019


(AOF) - Les marchés actions américains évoluent en hausse à l’approche de la mi-séance. Les investisseurs ont pris connaissance de la croissance américaine au deuxième trimestre. Celle-ci a ralenti sur la période à +2,1% après +3,1% au premier trimestre. Elle reste toutefois supérieure aux attentes de +1,8%. En parallèle, de nombreux résultats d'entreprises animent la séance, à l'image d'Alphabet (Google), qui bondit de 10% après un solide premier semestre. Vers 17h20, l'indice Dow Jones gagne 0,07% à 27 149,50 points et le Nasdaq Composite gagne 0,84% à 8 308,18 points.

 

 

Alphabet (+10,1% à 1 246,50 dollars) émerge parmi les principales progressions de l'indice S&P 500 à la faveur de résultats particulièrement brillants. UBS estime qu'ils ont permis à la société-mère de Google de réfuter les arguments des investisseurs négatifs sur la valeur tant au niveau des revenus, des marges, du manque d'informations, que du rendement. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a ainsi augmenté de 19% à 38,94 milliards de dollars, ressortant au dessus des attentes de Wall Street : 38,15 milliards de dollars.

Les chiffres économiques du jour


Selon une première estimation, les Etats-Unis ont enregistré au deuxième trimestre 2019 une croissance de 2,1% en rythme annualisé, après +3,1% au premier trimestre 2019. Le consensus Reuters visait une croissance de 1,8%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ALPHABET
Alphabet, société-mère de Google, a présenté hier soir des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre. La célèbre firme Internet a enregistré un bénéfice net de 9,95 milliards de dollars, soit 14,21 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 3,195 milliards de dollars, soit 4,54 dollars par action, un an plus tôt. Il avait été pénalisé par une amende 5,1 milliards de la Commission européenne pour abus de position dominante pour Android. Le bénéfice par action est bien supérieur au consensus IBES s'élevant à 11,32 dollars.

AMAZON
Amazon a présenté des résultats plus faibles que prévu au premier trimestre. Entre avril et juin, le bénéfice net du cybermarchand et spécialiste du cloud a atteint 2,6 milliards de dollars, soit 5,22 dollars par action, contre 2,5 milliards de dollars ou 5,07 dollars par action, un an plus tôt. Le marché visait 5,57 dollars par action. Le résultat opérationnel a, lui, bondi à 3,08 milliards de dollars contre 2,89 milliards de dollars, un an plus tôt. Ce qui représente une marge de 4,9%, en repli de 80 points de base.

APPLE
Apple a confirmé le rachat à Intel de son activité de puces pour modem pour smartphone pour 1 milliard de dollars. Outre un portefeuille de brevets, le fabricant de l'iPhone reprendra 2 200 employés. Cette transaction permet à Apple d'avoir accès aux travaux d'ingénierie et aux talents à l'origine de la volonté d'Intel de développer des puces modem pour la 5G, ce qui lui permet d'économiser des années de travail de développement. La finalisation de l'opération est attendue au quatrième trimestre.

INTEL

Le numéro un mondial des semi-conducteurs Intel est attendu en hausse à la faveur du relèvement des objectifs annuels, pourtant réduit en avril. Cette année, il vise un chiffre d'affaires de 69,5 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 4,40 dollars contre respectivement 69 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 4,35 dollars. Au deuxième trimestre, la firme de Santa Clara a généré un bénéfice net en repli de 17 % à 4,18 milliards de dollars, soit 92 cents par action.

 

MATTEL
Mattel a enregistré au deuxième trimestre une perte nette de 108 millions de dollars contre une perte de 241 millions un an plus tôt. Sur une base ajustée lorsqu'on tient compte des éléments non récurrents, la société a perdu 25 cents par action. Les analystes attendaient en moyenne une perte de 40 cents par action. Concernant le chiffre d'affaires, il progresse de 2 % à 860,1 millions de dollars sur la période, ce qui est supérieur aux attentes de 813 millions de dollars.

MCDONALD'S
L'américain McDonald's a dévoilé vendredi ses résultats du deuxième trimestre 2019. Ainsi, la célèbre chaîne de fastfood a publié un bénéfice net de 1,52 milliard de dollars sur la période, ou 1,97 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 1,50 milliard de dollars, ou 1,90 dollar par action, lors de la même période de l'exercice précédent. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 2,05 dollars, en ligne avec le consensus FactSet.

STARBUCKS
Starbucks a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé ses prévisions annuelles. Au titre de son troisième trimestre fiscal, la première chaîne mondiale de cafés a publié un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars, ou 1,12 dollar par action, contre 853 millions, ou 61 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 78 cents. Le chiffre d'affaires a atteint 6,8 milliard, contre 6,3 milliards un an plus tôt. Les analystes tablaient sur un BPA de 72 cents et sur un chiffre d'affaires de 6,7 milliards.