Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés américains en ordre dispersé

AOF - 19 septembre 2018


(AOF) - Les marchés actions américains évoluent en ordre dispersé à l’approche de la mi-séance. Si le S&P 500 avance de 0,16% à 2 909,02 points, le Nasdaq Composite recule de 0,16% à 7 943,47 points. Les investisseurs temporisent après la séance mouvementée de la veille. Ils avaient du digérer la nouvelle passe d’arme commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Les nouveaux droits de douane instaurés s’étaient toutefois révélés moins élevés que prévu. L’agenda macroéconomique n’a guère suscité de réactions. Côté valeurs, Praxair tire son épingle du jeu.

Praxair progresse de 4,75% à 165,68 dollars à Wall Street. Les investisseurs spéculent sur un dénouement heureux au projet de rapprochement avec son concurrent allemand Linde. Ce dernier serait le point de vendre des actifs supplémentaires afin d'obtenir le feu vert des autorités américaines à sa fusion avec son homologue américain Praxair, révèle Reuters. L'acheteur serait un consortium regroupant le groupe Messer et le fonds CVC.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, 1,282 million de mises en chantier ont été enregistrées en août après 1,174 million (révisé de 1,168 million) en juillet et un consensus Reuters de 1,235 million. En outre, 1,229 million de permis de construire ont été enregistrés en août, après 1,303 million (chiffre révisé de 1,311 million) en juillet et un consensus Reuters de 1,310 million.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

FERRARI

JPMorgan relève son objectif de cours de 114 à 120 dollars sur le titre Ferrari, tout en maintenant son opinion Neutre, au lendemain du " Capital Market Day " du constructeur automobile. Dans sa note de recherche, l'analyste rappelle que le plan stratégique de Ferrari vise à augmenter ses livraisons de 7 694 unités en 2015 à environ 9 000 pour 2019. L'expert se montre confiant dans la capacité du management à mener à bien ses projets, étant donné les nombreux signes montrant que la demande dépasse de loin l'offre.

MCDONALD'S

Le sourire du clown Ronald sera sans doute plus radieux que jamais aujourd'hui. En effet, la Commission européen a conclu que l'absence d'imposition de certains bénéfices de McDonald's au Luxembourg n'avait pas entraîné d'aide d'État illégale. Le gendarme de la concurrence a jugé ce fait " conforme à la législation fiscale nationale et à la convention sur les doubles impositions entre le Luxembourg et les États-Unis. " Au terme d'une enquête ouverte en décembre 2015, McDonald's s'en sort donc finalement indemne.


MGM RESORTS
Le fonds spéculatif Starboard Value est entré au capital de l'exploitant de casinos moyennant plus de 500 millions de dollars, révèle le New York Post. Le fonds activiste entend pousser les dirigeants du groupe à faire d'importants changements.

PRAXAIR
Linde serait le point de vendre des actifs supplémentaires afin d'obtenir le feu vert des autorités américaines à sa fusion avec son homologue américain Praxair, révèle Reuters. L'acheteur serait un consortium regroupant le groupe Messer et le fonds CVC.