Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés américains plombés par les tensions avec l'Iran

AOF - 03 janvier 2020


(AOF) - L'actualité du jour est marquée par le regain de tensions entre Etats-Unis et Iran, après le bombardement de l'aéroport de Bagdad qui a tué un général iranien Ghassem Soleimani. Avec la crainte d'une perturbation de l'approvisionnement en pétrole et ses conséquences sur l'économie mondiale, les indices américains affichent un net repli à la mi-séance: le Dow jones perd 0,73%, le S&P 500 plus de 0,78% et le Nasdaq 0,68%. La plupart des grands groupes américains, sont aussi en baisse, y compris Exxon Mobil malgré la hausse du baril de WTI (+3,76% à 63,48 dollars).


American Airlines (-4,43% à 27,80 dollars) a annoncé jeudi être en négociation avec Boeing pour obtenir une compensation financière suite à l'immobilisation de ses 24 appareils 737 Max. La compagnie affirme que les milliers de vols annulés pourraient peser à hauteur de 540 millions de dollars sur ses revenus avant impôts en 2019. Elle a affirmé vouloir partager cette éventuelle compensation avec ses employés. De plus American Airlines pourrait souffrir de la hausse des prix du pétrole, et donc du kérosène, un poste important de ses dépenses, suite au regain de tensions entre Etats-Unis et Iran.

Les chiffres économiques du jour


L'indice ISM du secteur manufacturier est ressorti en baisse pour le mois de décembre à 47,2%, contre 48,1% en novembre. C'est son pire niveau depuis 10 ans.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

GENERAL MOTORS
General Motors (-2,70% à 36,37 dollars) a annoncé un nombre de véhicules livrés en déclin en 2019. Le constructeur américain a ainsi livré 2 887 046 véhicules, soit 2,3% de moins qu'en 2018. Au quatrième trimestre, il en a livré 735 909, ce qui représente une baisse de 6,3% par rapport à la même période l'année d'avant. Les ventes de crossovers ont elles augmenté de 12,7%. GM accuse notamment le coup des quarante jours de grèves de 48 000 de ses ouvriers, qui auraient coûté plus de 2 milliard de dollars au groupe. Les dirigeants restent toutefois optimistes pour l'année 2020.

TESLA
Tesla (+4,04% à 447,66 dollars) a annoncé avoir atteint ses objectifs de livraisons de véhicules électriques pour l'année 2019. Le constructeur en a livré 367 500, un chiffre en hausse de 50% par rapport à 2018 et parfaitement en ligne avec ses prévisions de 360 000 à 400 000. Tesla affirme qu'il pourrait encore être revu en hausse jusqu'à 0,5% prochainement, en raison de la méthode de comptabilisation des livraisons. Au quatrième trimestre, Tesla a livré 112 000 véhicules, dont 92 500 Model 3 et 19 450 Model S et X. La production totale a été de 104 891 sur le trimestre.