Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - L’indécision l’emporte à la mi-séance, l’inquiétude commerciale toujours présente

AOF - 03 juin 2019


(AOF) - Wall Street évolue en ordre dispersé à l’approche de la mi-séance, dans un contexte toujours lourd de tensions commerciales. L’apaisement ne semble pas être de mise dans les relations entre le Mexique et les Etats-Unis, ni entre ces derniers et la Chine. Dimanche, Pékin a accusé Washington d’être responsable de l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations. En parallèle, le rendement du 10 ans américain poursuit sa baisse. Côté macro, l’ISM manufacturier s’est révélé décevant. Vers 17h30, le Dow prend 0,27% à 24 881,49 points. Le Nasdaq cède 0,37% à 7 423,43 points.

A l'approche de la mi-séance, Blackstone progresse de 1,37% à 38,37 dollars à la faveur de l’acquisition d’un important portefeuille d’actifs dans la logistique pour 18,7 milliards de dollars. Cette transaction est la plus importante jamais réalisée dans l'immobilier en private equity. Il a racheté auprès du groupe singapourien, GLP, 16,6 millions de mètres carrés d’entrepôts aux Etats-Unis, portant ses achats dans ce secteur depuis 2010 à plus de 86,4 millions de mètres carrés. Amazon serait le principal locataire des entrepôts, précise le Wall Street Journal.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, les dépenses de construction sont restées stables en avril 2019, après une hausse de 0,1% en mars (chiffre révisé de -0,9%). Le consensus anticipait une hausse de 0,4% pour le mois d’avril.

Aux Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier est ressorti à 52,1 en mai 2019. Il avait atteint 52,8 en avril et le consensus le donnait à 53 en mai.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BLACKSTONE

Le plus important gestionnaire alternatif d'actifs au niveau mondial Blackstone a annoncé le rachat pour 18,7 milliards de dollars d'actifs dans la logistique (entrepôts) aux Etats-Unis auprès du groupe singapourien, GLP. " La logistique est aujourd'hui le thème d'investissement mondial, dont nous sommes le plus convaincus, et nous sommes impatients de bâtir sur notre portefeuille existant pour répondre à la demande croissante en matière d'e-commerce ", a déclaré Ken Caplan, co-responsable du groupe pour l'immobilier au niveau mondial.

BOEING

Nouveau coup dur pour l'américain Boeing. L'autorité de régulation de l'aviation civile aux Etats-Unis (FAA) a déclaré dimanche que Boeing l'avait informé qu'une pièce de certains 737 MAX et NG pourrait présenter des défauts de fabrication. Au total, 133 NG et 179 MAX seraient concernés.



CYPRESS

Infineon a annoncé l'acquisition du fabricant américain de semi-conducteurs Cypress pour 9 milliards d'euros en valeur d'entreprise. Le groupe allemand propose 23,85 dollars en numéraire par action Cypress. Ce prix représente une prime de 46% par rapport au prix moyen pondéré en fonction du volume sur la période allant du 15 avril au 28 mai 2019, dernier jour de bourse avant la publication d'un article à propos d'une cession éventuelle de Cypress.


FEDEX
La Chine riposte face aux Etats-Unis. Pékin accuse FedEx de porter atteinte aux droits et intérêts juridiques de ses clients. La Chine estime que le spécialiste américain du transport de fret a détourné des colis du groupe Huawei, placé sur liste noire par les Etats-Unis. Le ministère chinois du Commerce a par ailleurs annoncé qu'il publierait sa propre liste d'entreprises étrangères « non fiables ».

GOLDMAN SACHS

Goldman Sachs serait sur le point de racheter Capital Vision Services, qui gère les centres d'optométrie MyEyeDr à la société de capital-investissement Altas Partners LP et à la Caisse de dépôt et placement du Québec, affirme le Wall Street Journal. Capital Vision Services LP est évaluée à 2,7 milliards de dollars, dette comprise, et l'opération devrait être annoncée lundi, selon des personnes proches du dossier.


KKR
KKR envisagerait de céder le groupe de logistique singapourien Goodpack pour un montant d’environ deux milliards de dollars, selon des informations de Bloomberg. Le média précise que KKR a acquis Goodpack il y a cinq ans pour environ 1,4 milliard de dollars australiens (1 milliard de dollars américains). Toutefois, "les délibérations n'en sont qu'à leurs débuts et KKR pourrait décider de conserver l'entreprise pour l'instant ou de repousser l'échéance d'une vente" précise l'article.