Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - L'issue des négociations commerciales sino-américaines reste floue

AOF - 18 novembre 2019


(AOF) - Les marchés américains évoluent proches de l'équilibre à la mi-séance. En ce début de semaine, le dossier commercial reste sur le devant de la scène et les investisseurs continuent de faire le tri face à un flux d’informations contradictoires. Selon CNBC, Pékin serait pessimiste au sujet de l'accord, Donald Trump étant réticent à l’annulation des droits de douanes. Ce week-end, Chine nouvelle rapportait pourtant que Washington et Pékin avaient eu des discussions constructives sur le commerce. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,03% à 28 012,92 pts et le Nasdaq Composite perd 0,11% à 8 531,5 pts.

Coty Inc. gagne 1,68% à 12,10 dollars à la mi-séance après avoir annoncé la conclusion d'un partenariat stratégique à long terme avec Kylie Jenner, pour développer conjointement l'activité beauté existante de la star de télé-réalité. Le groupe de parfums et de cosmétiques acquerra dans ce contexte, une participation de 51% dans la société en commandite pour 600 millions de dollars. L'acquisition devrait être finalisée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2020.

Les chiffres économiques du jour


L’indice NAHB mesurant la confiance des constructeurs immobiliers a reculé à 70 en novembre après 71 en octobre. Le consensus Briefing.com tablait sur 71.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLIED MATERIALS
Soitec a annoncé lundi un programme de co-développement de substrats en carbure de silicium de nouvelle génération avec l'américain Applied Materials.

BOEING
La compagnie aérienne turque SunExpress a exercé une option afin de commander 10 avions Boeing 737 MAX 8 supplémentaires. Ce contrat représente 1,2 milliard de dollars au prix catalogue. L'annonce a eu lieu à l'occasion du Dubaï Airshow 2019, qui a débuté dimanche. Cette option s'ajoute à une précédente commande de SunExpress portant sur 32 avions MAX.

HP INC / XEROX
HP Inc a annoncé que son Conseil d'administration a rejeté à l'unanimité la proposition non sollicitée de Xerox Holdings Corporation d'acquérir la société. Xerox a dévoilé une offre de rachat de 33 milliards de dollars, soit 22 dollars par action, dont 17 dollars en numéraire et 0,137 action Xerox par titre HP détenu. Une réunion du Conseil avec ses conseillers financiers et juridiques a conclu à l'unanimité qu'elle sous-estime considérablement fabricant d’imprimantes et de PC et n'est pas dans l'intérêt des actionnaires.