Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Nouveaux records en vue sur fond de ralentissement du coronavirus

AOF - 12 février 2020


(AOF) - Les indices américains atteignent de nouveaux sommets ce mercredi en cours de séance. Le Dow Jones gagne ainsi 0,68% à la mi-journée, le S&P500 0,45% et le Nasdaq 0,66%. Les investisseurs sont semble-t-il galvanisés par le ralentissement du nombre de nouveaux cas d'infection du coronavirus. Mais avec un bilan de 44 653 contaminés en Chine continentale et de plus 1 100 décès, certains analystes estiment qu'il est encore trop tôt pour crier victoire. La séance est également animée par des résultats d’entreprises, qui font plonger les cours de Lyft (-8,54%) et surtout de Bed Bath & Beyond (-24%).


Le titre Bed Bath & Beyond dégringole de près de 24% à Wall Street après l'annonce d'un profit warning au quatrième trimestre de son exercice. L'enseigne d'ameublement a en effet annoncé une baisse de ses ventes de 5,4% à périmètre comparable sur les deux premiers mois (décembre 2019 et janvier 2020) du quatrième trimestre de son exercice 2019. Un taux qui inclut la semaine du Cyber Monday. Ajustée du Cyber Monday, la chute est de 13%. Le groupe souffre de ventes en magasins en repli de 11% à périmètre comparable, alors que celles sur Internet ont augmenté de 20% sur la période.

 

Les chiffres économiques du jour


Aucune statistique macro-économique n'est attendue mercredi aux Etats-Unis.

 

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BED BATH & BEYOND
Bed Bath & Beyond a annoncé une baisse de ses ventes de 5,4% à périmètre comparable sur les deux premiers mois (décembre 2019 et janvier 2020) du quatrième trimestre de son exercice 2019. Un taux qui inclut la semaine du Cyber Monday. Ajustée du Cyber Monday, la chute est de 13%. L'enseigne d'ameublement souffre de ventes en magasins en repli de 11% à périmètre comparable, alors que celles sur Internet ont augmenté de 20% sur la période.

LYFT
La compagnie de VTC Lyft a publié des pertes nettes de 356 millions de dollars au quatrième trimestre 2019, soit 1,19 dollar l'action, contre une perte de 248,9 millions sur la même période en 2018. Ajustées, les pertes sont de 121,4 millions, soit 41 cents par action (consensus à 53 cents). A noter que le chiffre d'affaires trimestriel dépasse lui le milliard de dollars pour la première fois, à 1,02 milliard (+52%), dépassant le consensus FactSet de 984 millions. Sur l'année, il progresse de 67,6% à 3,6 milliards de dollars.

TEVA
Teva Pharmaceutical a publié un BPA ajusté de 0,62 dollar par action au titre du quatrième trimestre 2019, en ligne avec le consensus FactSet. Les revenus au cours de la même période sont en hausse de 1% à 4,46 milliards de dollars, légèrement au dessus du consensus FactSet de 4,42 milliards. Le fabriquant israélien de médicaments a souligné un bond de 6% des ventes en Amérique du Nord. Elles s'établissent à 2,37 milliards de dollars, au-dessus des estimations des analystes de 2,14 milliards.

WESTERN UNION
Western Union a présenté une performance décevante au quatrième trimestre. Sur cette période, le spécialiste du transfert d'argent a enregistré un résultat net en repli de 36% à 135,40 millions de dollars, soit 32 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est de 38 cents, inférieur de 5 cents au consensus FactSet. Dans le même temps, le chiffre d'affaires de la firme a reculé de 7% à 1,308 milliard de dollars, là où le marché attendait 1,32 milliard. Il est en hausse de 3% à taux de change constants.