Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street recule avec le coronavirus, les PMI et les ventes de logements

AOF - 21 février 2020


(AOF) - Comme attendu, les marchés américains sont en repli ce vendredi à Wall Street: le Dow Jones cède 0,68% en cours de séance, -0,81% pour le S&P 500 et - 1,21% pour le Nasdaq. Les investisseurs se montre peu rassurés par la propagation de l'épidémie de coronavirus, alors que de nouveaux décès ont été signalés dans plusieurs pays, dont le Japon et la Corée. Les données de l'OMS montrent cependant que le nombre de nouveaux cas ralentit. Ils ont par ailleurs été déçus par les mauvais chiffres des indices des directeurs d’achat et des ventes de logements.


Dropbox (+23,38% à 23,12 dollars) fait mentir son nom en échappant à la baisse du marché américain. Le service de stockage et de partage de fichiers en ligne est dopé par des résultats et des perspectives supérieurs aux anticipations des spécialistes. Au quatrième trimestre, Dropbox a pourtant essuyé une perte nette de 6,6 millions de dollars, soit -2 cents par action, contre respectivement une perte de 9,5 millions et -2 cents, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, Dropbox a gagné 16 cents par action, dépassant les estimations de 2 cents, selon FactSet.

Les chiffres économiques du jour


Les ventes immobilières aux Etats-Unis pour le mois de janvier sont ressorties en baisse de 1,3%, après une hausse de 3,9% le mois précédent. Le consensus s'attendait à une baisse de 1,8%. Au total, 5,46 millions de transactions ont été enregistrées sur le mois en rythme annuel, légèrement au-dessus du consensus de 5,43 millions.

Les indices des directeurs d'achat publiés par Markit sont ressortis en baisse pour le mois de janvier: la manufacturier est tombé à 50,8, contre un consensus à 51,5 et un mois de janvier à 51,9, et celui sur les services à 49,4, contre un consensus à 53 et un mois précédent à 53,4. Le composite s'établit lui à 49,6, après 53,3 en janvier.

 

Les valeurs à suivre aujourd'hui


COCA-COLA
Coca-Cola a relevé de 2,5% à 41 cents son dividende trimestriel et confirmé ses objectifs annuels malgré le coronavirus. L'épidémie pèsera cependant sur ses résultats du premier trimestre alors que la Chine reste le troisième marché du groupe.

DEERE
Deere & Co a publié un bénéfice par action de 1,63 dollar au titre du premier trimestre de son exercice fiscal, au dessus du consensus FactSet de 1,27 dollar. Les ventes trimestrielles s'établissent à 7,63 milliards de dollars contre 6,22 milliards attendus par les analystes. Le fabriquant de machines agricoles anticipe pour 2020 un bénéfice net entre 2,7 et 3,1 milliards de dollars. Il ajoute que le secteur agricole américain montre des signes précoces de stabilisation.

DROPBOX
Le service de stockage et de partage de fichiers en ligne Dropbox a présenté des résultats meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, il a essuyé une perte nette de 6,6 millions de dollars, soit -2 cents par action, contre respectivement une perte de 9,5 millions et -2 cents, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, Dropbox a gagné 16 cents par action, dépassant les estimations de 2 cents, selon FactSet. Le chiffre d'affaires a bondi de 19% à 446 millions de dollars alors que le marché visait 443 millions de dollars.

HP INC
Pour contrer l’offre de rachat de Xerox, le fabricant de PC et d’imprimantes HP Inc a dévoilé un projet de « pilule empoisonnée ». Le conseil d’administration a annoncé la distribution d’un bon de souscription d’action par titre détenu. Ils pourront être exercés si un investisseur ou un groupe d’investisseurs fait l’acquisition de plus de 20% du capital d’HP Inc. Chaque droit donnera à son titulaire (autre que les investisseurs susmentionnés) le droit d'acheter pour 100 dollars un certain nombre d'actions HP ayant une valeur de marché égale au double de ce prix.

T-MOBILE, SPRINT
T-Mobile US et Sprint ont déclaré, jeudi, qu'ils se sont accordés sur de nouvelles conditions de leur projet de fusion. Ainsi la participation de l'actionnaire principal de Sprint, SoftBank, sera réduite à 24% dans le nouveau groupe contre 27% initialement prévu. La société mère de T-Mobile, Deutsche Telekom, sera en revanche en possession d'environ 43% de la nouvelle entité contre 42%. Selon certaines sources, SoftBank a accepté le changement pour éviter de retarder la clôture de la fusion.

TESLA
Tesla a finalement pu reprendre ses travaux liés à la construction de sa future usine près de Berlin. Ces travaux avaient été suspendus suite à la plainte d'un collectif écologiste. En janvier dernier, le constructeur américain de véhicules électriques avait annoncé l’acquisition d’un terrain de 300 hectares dans la banlieue de Berlin pour un prix avoisinant les 41 millions d’euros. Le choix du groupe d'Elon Musk s'était porté sur la capitale allemande à la mi-novembre.

WALMART
Selon Reuters, Flipkart, société indienne de commerce en ligne contrôlée par Walmart, conteste en justice l'enquête sur des allégations de violations du droit de la concurrence ordonnées par les autorités indiennes en janvier.